DOMINIC77

Un peu de tout

Month: août 2020

Grace pour Snowden, bien joué Donald.

Evidemment ce n’est pas du grand art du « deal », juste une petite  manip électoraliste de bas étage mais c’est assez bien vu.

Donald Trump vient de faire savoir qu’il pourrait envisager de gracier Edward Snowden. Il reste à vérifier qu’en l’état de la procédure et sans jugement définitif si cela à la moindre consistance juridique. Il ne fait pas de doute que cela a un sens politique.

Trump a tout dit de Snowden, du bien ou du mal, comme le relève RT France.

Ce faisant il insère un vrai coin entre la droite Démocrate, de Manchin à Obama en passant par Susan Rice et une gauche, AOC, Tlaib, etc qui sans s’être trop exprimée sur le sujet devrait pencher pour la grâce mais est coincée par son alliance anti-Trump.

Une diversion de plus à l’actif du Donald qui sent que le débat sur le sabotage des élections par la destruction du service postal lui échappe.

 

 

Comme d’habitude.

15/08/2020

https://www.dailykos.com/stories/2020/8/14/1969312/-Three-guesses-who-s-concerned-about-Trump-s-Postal-Service-sabotage //Plus hypocrite que Collins tu meurs. Ou tu rate ton élection.
https://www.alternet.org/2020/08/theres-something-much-more-exciting-happening-behind-the-scenes-of-the-biden-harris-ticket/ Une figure vierge sur laquelle projeter ses désirs d’une Amérique ouverte et libre. L’évolution opportuniste de Harris portée par le glissement à gauche de son électorat est en fait inquiétant. Le reflux de la vague ne pourra-t-il pas la ramener à droite? Sonali Kolhatkar est une fine observatrice de la société.
https://www.npr.org/2020/08/15/902507449/the-democratic-national-convention-starts-monday-heres-what-you-need-to-know //Une convention Démocrate à gros enjeux. Maintenir la main sur l’agenda médiatique, avancer un programme convaincant, rassembleur et anti-Trump. Qui étouffe par anticipation la convention Républicaine de la semaine suivante.

https://thehill.com/homenews/administration/512172-taylor-swift-trumps-calculated-dismantling-of-usps-proves-hes-trying

https://www.commondreams.org/news/2020/08/14/halt-fascist-march-progressive-power-sanders-and-omar-host-united-against-trump-town

https://www.dailykos.com/stories/2020/8/15/1969521/-The-Post-Office-is-the-closest-thing-America-has-to-a-sacred-institution-and-Trump-attacked-it

https://talkingpointsmemo.com/news/he-shouldnt-even-be-there-to-begin-with-manchin-says-of-trumps-postmaster-general //Même Manchin, c’est dire…

16/08/2020

https://slate.com/news-and-politics/2020/08/former-attorney-general-holder-postmaster-general-prosecuted.html?via=taps_top

https://www.commondreams.org/news/2020/08/16/dems-urged-say-yes-snowden-should-be-pardoned-after-trump-floats-possibility /Bien joué Donald. Un vrai coin entre la droite Démocrate, de Manchin à Obama en passant par Susan Rice et une gauche, AOC, Tlaib, etc qui sans s’être trop exprimée sur le sujet devrait pencher pour la grâce mais est coincée par son alliance anti-Trump.
https://thehill.com/homenews/senate/512242-schumer-mcconnell-must-bring-senate-back-early-if-house-passes-postal-service //Pathétique, Chuck Schumer à la poursuite de Mitch McConnell.
https://thehill.com/homenews/campaign/512240-democrats-featuring-rising-stars-in-convention-keynotes //Des stars émegentes, mais de droite, et d’états bascules en majorité.

https://thehill.com/homenews/campaign/512244-puerto-rico-holds-second-round-of-voting-after-primary-marred-by-missing

https://francais.rt.com/international/77925-je-vais-jeter-oeil-donald-trump-pret-considerer-possible-amnistie-edward-snowden

 

Kamala Harris, et la machine médiatique s’emballe.

L’annonce en fin de journée le 11 Août de la décision de Joe Biden de désigner Kamala Harris comme sa co-listière a suffi pour déclencher le déferlement médiatique. Lundi prochain. commence la convention Démocrate. Donald Trump avait repris la main sur le cycle médiatique et politique avec la signature orchestrée des décrets Samedi dernier. La lui reprendre devenait important. Encore une fois la campagne de Joe Biden montre sa calme maîtrise des opérations qui contraste avec la fièvre impulsée par les frasques du président que son état-major tente de chevaucher sans toujours y parvenir.

Elle vient de loin.

Janvier 2017, le lendemain de l’intronisation de sa majesté Trump premier la Marche des femmes envahit les grandes villes. Peut-être la plus grande et la plus solidaire des manifestations de résistance au mandat de Donald Trump.

A Washington se succèdent sur l’estrade les oratrices dans un joyeux désordre unitaire. Tout juste élue la nouvelle sénatrice de Californie crève l’écran. Ce jour-là commence la nouvelle campagne électorale de Kamala Harris.

Produit de la bourgeoisie nord-californienne mais passée par une Université historiquement noire de Washington elle a laissé le souvenir d’une procureure dure lors de son passage dans l’administration judiciaire de son état jusqu’au plus haut poste, « Attorney General ». Cette image lui vaut des sentiments mitigés de la part de la gauche qu’elle n’a qu’en partie équilibrés en se déclarant assez tôt dans la campagne des primaires Démocrates en faveur du projet « Medicare for All ».

Une opération de relations publiques réussie.

A peine l’annonce faite que tous les médias se sont extasiés sur l’habileté de l’opération. Nommer une femme concentrée de diversité, indo-jamaïcaine, noire et issue du service public en position de devenir présidente en 2024 porte en effet son poids de signification même si ce résultat était archi-attendu.

La dynamique apportée par l’annonce va se poursuivre jusqu’à la fin de la semaine et reprendre Lundi avec la convention Démocrate qui sera à peu près complètement virtualisée-décentralisée du fait de la pandémie.

Les attaques de Donald Trump et des Républicains ne pourront guère faire autre chose que renforcer cette dynamique et contribuer à renforcer l’unité du camp Démocrate. Harris étant positionnée à droite de son partie malgré quelques prises de positions opportuniste lors de sa campagne des primaires il devient capital pour la direction de la campagne de renforcer les liens avec la gauche qui représente une bonne partie de la base militante nécessaire à la campagne dans un contexte où les Républicains vont faire tout ce qui est en leur pouvoir pour saboter la participation électorale des milieux favorables à leurs adversaires.

Donald Trump tente de faire bonne figure tout en critiquant la nomination sans toujours se rendre compte qu’il parle ainsi à ses soutiens qui ne sont pas des électeurs Démocrates et que cela pourrait être contre-productif. Ses soutiens tentent de trouver leur voie dans cette situation inédite. Il a fallu mettre à la tâche l’ancien directeur de campagne de 2016, Corey Lewandoski

Les icônes de cette aile gauche comme Bernie Sanders ou Noam Chomsky ne font pas mystère de la priorité que représente pour eux de se débarrasser de Donald Trump et si possible reprendre le Sénat. Maintenir la dynamique et l’unité sont aujourd’hui les tâches essentielles de la campagne Biden. Et au fond tout le monde sait que le programme réel appliqué après l’élection ne sera effectivement déterminé qu’après au vu de la situation politique, sociale et économique.

Maintenir la dynamique et l’union la semaine suivante quand Donald Trump tentera de monter un grand spectacle autour de la convention du Parti Républicain ne sera pas aussi facile.

Et Warren dans tout cela?

La désignation de Harris pose la question du devenir d’Elizabeth Warren dans le dispositif de campagne te dans une future administration Biden. Dans l’immédiat Wall-Street et la Silicon Valley sont rassurées et l’argent électoral va pouvoir couler sans frein dans les caisses de la campagne Démocrates.

L’expérience et la solidité de Warren étaient présentées comme ds atouts en cas de défaillance d’ Uncle Joe en cours de mandat. Elle se présentait comme la personne la plus à même de remplacer immédiatement le président. Le second poste que lui promettaient les commentateurs se trouve du côté du Ministère des Finances (Treasury Secretary).  On peut imaginer qu’elle ne dédaignerait pas une position qui lui garantirait son indépendance comme la direction d’un super-CFPB sanctuarisé comme une agence fédérale pérenne pour protéger les consommateurs contre les empiétements de la finance comme elle avait commencé à le faire sous Barack Obama.

 

Comme d’habitude mes liens et notes sur le sujet.

11/08/2020

http://inthesetimes.com/article/22635/obama-biden-democratic-national-convention-platform-bernie-sanders //Toujours le parti d’Obama.

https://thehill.com/homenews/campaign/510989-biden-picks-harris-for-vp

https://www.motherjones.com/2020-elections/2020/08/biden-female-vice-president-sexism-entitled-book-kate-manne/

https://www.motherjones.com/2020-elections/2020/08/joe-biden-kamala-harris-democratic-election-vice-president/

https://www.theguardian.com/business/2020/aug/10/donald-trump-is-no-harry-truman-but-a-comeback-is-on-the-cards

12/08/2020

https://www.theguardian.com/us-news/2020/aug/12/donald-trump-and-his-campaign-launch-scattergun-attacks-on-kamala-b

https://www.npr.org/2020/08/12/901537144/5-takeaways-on-the-new-biden-harris-presidential-ticket //Uune campagne bien dirigée.

https://thehill.com/homenews/campaign/511595-three-pros-and-three-cons-to-biden-picking-harris

https://thehill.com/homenews/administration/511581-trump-says-harris-was-my-number-one-pick-for-bidens-vp //A la fois sincère quand il déplore les mauvais scores de Harris à la primaire et dépité car il aura du mal à la déconsidérer. En plus elle pourrait donner du fil à retordre à Miake Pence dans les débats des vice-présidents contrairement à Tim Kaine qui avait été nul en 2016.
https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/08/tech-zillionaires-love-kamala-harris/ //Cohérence : la Californie la Silicon Valley. Bidenn construit sa coalition. Pas drôle mais sans doute efficace.

https://slate.com/news-and-politics/2020/08/we-have-never-seen-a-nominee-like-kamala-harris-before.html

https://www.vox.com/future-perfect/2019/1/23/18184192/kamala-harris-president-campaign-criminal-justice-record //Chacun ses casseroles.
https://www.thenation.com/article/politics/kamala-running-mate-biden/ //numérote tes abattis Mike.
https://www.commondreams.org/news/2020/08/12/warren-sidestepped-wall-street-execs-cheer-bidens-pick-harris-vp //QUe fera-t-il de Warren, s’il est élu? On l’attend au tournant. Deux possibilités : Teseary Secretary (Ministre des finances) ou une sorte de supr CFPB sanctuarisé au niveau d’un ministère majeur.
https://www.theguardian.com/us-news/2020/aug/12/donald-trump-and-his-campaign-launch-scattergun-attacks-on-kamala-harris //Harris « tough on crime » mais Biden et les Dems laxistes. Il va falloir faire le grand écart.
https://thehill.com/opinion/campaign/511651-its-harris-and-were-not-surprised //Donc Lewandowski s’y colle.

 

Donald Trump serait-il en train de marquer des points?

Alors qu’une bonne partie de la presse Démocrate ou de gauche aux Etats-Unis d’Amérique prédisait une victoire sans conteste des stratèges Démocrates de la Chambre et du Sénat lors des négociations entre les parti(e)s sur le prochain paquet d’aides pour contenir les dégâts sociaux et économiques causés par la  pandémie en cours Donald Trump, peut-être piloté par les têtes pensantes du Parti Républicain a réussi à renverser la balance.

La situation initiale.

Après deux paquets de mesures dont le premier avait en effet été initié par le leadership Démocrate de la Chambres des Représentants la situation s’était tendue les dernières semaines. A la veille des vacances parlementaires du mois d’Août les Républicains semblaient globalement hostiles à un nouvel effort budgétaire important pour soutenir l’activité et les personnes. Les mesures antérieures leur avaient semblé dès le début difficiles à avaler. Un supplément hebdomadaire de 600 $ aux allocations chômage, un chèque de 1200 $ aux familles et un moratoire sur les expulsions (de logement faisant l’objet d’un financement fédéral seulement) n’avaient pu passer qu’accompagner de prêts pas toujours remboursables aux entreprises et d’un contrôle très approximatif sur ces mesures. La demande sociale relayée par les Démocrates nécessitait cependant une réponse forte, comme la profondeur de la crise économique. Ces mesures expirant fin Juillet il devenait indispensable de les prolonger, surtout à tris mois d’une élection que tous les sondages disent mal engagée au point que la majorité Républicaine au Sénat semble maintenant en danger.

Le camp Républicain paraissait bien divisé, trop divisé pour prendre directement part aux négociations. Alors que la logique bi-partisane habituelle veut que les deux chambres négocient pour voter le même texte il devenait chaque jour plus clair que les Républicains du Sénat, partagés entre les fanatiques anti-deficit et les populistes désireux de soutenir à tout prix la ré-élection de Donald Trump ne pourraient se mettre d’accord sur une position commune. On a donc vu Mitch McConnell, le leader du Sénat et stratège en chef du GOP se retirer d’une négociation et laisser la Maison-Blanche et le gouvernement représenter le camp Républicain. Du côté Démocrate les habituels Nancy Pelosi pour la Chambre et Charles Schumer pour le Sénat tenaient leur rôles habituels. Mais du côté Républicain Steve Mnuchin, le ministre des finances et Mark Meadows, le chef de cabinet de Donald Trump leurs faisaient face.

En fin de semaine dernière (7 Août) les positions étaient ainsi résumées. Les Démocrates proposaient un ensemble de mesures dont le coût se montait à environ trois milliards de milliards de dollars et les Républicains à un milliard de milliards. La continuation du supplément d’allocation chômage de 600 $ au moins jusqu’à la fin de l’année était le point le plus visible. De l’autre côté cette mesure était comme on peut s’y attendre décriée comme un obstacle au retour à l’emploi, les chômeurs étant pour la droite là-bas comme ici intrinsèquement des fainéants prêts à tirer sur toutes le ficelles pour ne rien faire.

Parmi les demandes des Démocrates un complément de financement des états figurait en bonne place car ces états sont déjà largement exsangues du fait de la crise et ne peuvent légalement pas créer de monnaie et mettre en circulation des flux qui ne sont pas résultant de l’impôts ou de subventions fédérales.

La proposition Démocrate, largement diffusée dans la presse consistait à dire aux Républicains : « Faisons chacun un effort d’un milliard de milliards et entendons-nous sur un plan à deux milliards de milliards ».

L’optimisme Démocrate douché.

La confiance affichée par les leaders Démocrates leur venait de leur conviction que la conjoncture pré-électorale pesait assez sur les Républicains pour les faire céder et éviter une catastrophe sociale et économique. Ils ont joué ainsi un jeu de dupes et se sont heurtés à une simple fin de non-recevoir qui laissait le champ libre au seul personnage en mesure d’intervenir : le président, Donald Trump.

Et Samedi, confortablement installé chez lui dans son golf de Bedminster il a pu signer en grande pompe les quatre décrets qui selon lui apportent toutes les solutions. Il les a même appelés « lois » (bills) alors qu’il ne s’agit que d’un décret présidentiel (executive order) et de trois « memorandas », des instructions à son administration.

1-Le bonus de l’assurance-chômage est confirmé par un « executive order » jusqu’à la fin de l’année mais financé au niveau de 300 $ par semaine par les finances fédérales et complété par 100  $ à payer par les états. Ces subsides proviennent du reliquat non-dépensé des fonds de l’agences des catastrophes (FEMA). Les états sont souvent dans l’incapacité de répondre sans faire d’autres coupes dans d’autres budgets. Et le président pourra être généraux avec les gouverneurs amis comme il l’a fait pour la Floride et le Texas qu’il a exempté de paiement ppur le déploiement de la Garde Nationale.

2-Donald Trump a trouvé le moyen de mettre en oeuvre une de ses vieilles marottes : en finir avec les cotisations sociales sur les salaires qui sont en fait simplement des impôts car contrairement à notre modèle social il n’existe pas dans le pays de mécanisme de solidarité indépendant. Il a donc annoncé la suspension de la « payroll tax » jusqu’à la fin de l’année en y ajoutant la promesse de la supprimer s’il est élu. Cette « payroll tax » fournit la base du financement des mécanismes de la « Social Security » (retraite de base, allocation handicapés et autres prestations) et de Medicare, un des outils d’assurance-santé. La suspension temporaire annoncée n’est pas une annulation. Les sommes restent dues et devront être payées à partir de Janvier (si Trump n’est pas élu). Par contre cette mesure provoque des remous chez les élus Républicains massivement opposés à une suppression brutale mais toujours défiants devant les prestations sociales.

3-Le troisième décret demande à l’administration d’examiner les conditions de la poursuite du moratoire sur les expulsions qui avait été acté précédemment. Ce moratoire ne concerne que les logements à financement fédéral et laisse donc de côté bon nombre de locataires. Il ne s’agit pas là d’un action opérationnelle mais bien d’une recommandation à l’administration.

4-Le dernier décret pourrait être le plus important dans la pratique. Il demande la suspension des prêts étudiants, à garantie fédérale, jusqu’à la fin de l’année. Comme pour la « payroll tax » il ne s’agit pas d’une exemption mais d’une suspension temporaire mais la cible est bien une des catégorie les plus fragiles et devrait avoir un effet direct sur la vies des personnes concernées et indirectement sur l’activité économique.

Beaucoup de questions ont été soulevées sur la légalité de ces proclamations. Mais l’important est ailleurs. Donald Trump a su reprendre la main et apparaître comme celui qui agit face à la crise alors que son échec à répondre à la pandémie est patent et que même ses tentatives de diversion par la création d’affrontements mis le compte de la gauche (Portland) ont pathétiquement échouées.

Quel bilan?

Il est trop tôt pour juger de la réussite ou de l’échec de la  manœuvre. Cette manœuvre est d’ailleurs trop fine et complexe pour être sortie directement du cerveau de Donald Trump. Elle confirme ce que j’ai déjà écrit il y a plusieurs semaines. Même s’il reste le président, entourée d’une clique politiquement homogène (Miller, Barr, Kushner)  la campagne depuis l’arrivée de Meadows à la Maison-Blanche est vraiment dirigée et organisée. La décision récente par exemple de suspendre les dépenses publicitaires dans un état du Midwest, donc de faire la part du feu et considérer certains territoires comme perdus ne correspond pas à la mégalomanie trumpienne qui ne peut jamais admettre être battue. Il y a maintenant un (ou des) pilote(s) dans l’avion Trump-2020.

Les Démocrates ont cru mener le jeu en proposant des mesures qu’ils attendaient être jugées pour leur valeur. La camp Trump a joué sur la signification des mesures dans l’opinion, sur l’interprétation, et non sur la réalité. Qui aura raison au final? Dans l’immédiat les commentateurs du camp Démocrate sont marris et ne savent plus à quel saint se vouer comme Jim Newell et Jordan Weissmann de Slate.

Il ne fait pas de doute que les mesures annoncées par Trump ne font pas le poids face à la crise mais son problème n’est pas de traiter le problèmes de ses concitoyens mais de gagner l’élection. Donc s’il peut faire illusions quelques semaines et saboter le scrutin à son avantage cela lui suffit.

Comme d’habitude mes liens et notes de travail des derniers jours.

Trump

06/08/2020

https://www.npr.org/2020/08/06/899492473/as-more-lawmakers-test-positive-congress-gets-a-tough-reminder-of-coronavirus-ri //Le Congrès comme les autres. Les réunions physiques présentent des risques.
https://slate.com/news-and-politics/2020/08/hiroshima-anniversary-truman-atomic-bomb.html //La droite revient en force.
https://www.commondreams.org/news/2020/08/06/elections-are-sacred-democrats-demand-postmaster-general-reverse-policies //A quoi joue Donald? A être celui qui aura le dernier mot avec un décret présidentiel même si le contenu est contraire à ses
convictions?
https://www.alternet.org/2020/07/bill-moyers-explains-how-the-south-won-the-civil-war/ //Qui a gagné la Guerre Civile?
https://thehill.com/homenews/senate/510801-mcconnell-goes-hands-off-on-bill //Ils sont bien désemparés.
https://www.commondreams.org/news/2020/08/06/retirees-vow-fight-attempt-gut-social-security-trump-announces-executive-order //Il l’a fait sans se soucier du GOP et des négociations en cours.

https://www.dailykos.com/stories/2020/8/6/1967019/-Corrupt-Trump-plays-favorites-with-coronavirus-aid-to-states

07/08/2020

https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/08/why-did-world-war-ii-end-2/ //Les révisionistes n’en finissent de justifier les bombardements sur le Japon.

https://thehill.com/homenews/senate/511055-pelosi-schumer-say-white-house-declined-2t-coronavirus-deal

https://thehill.com/homenews/administration/511049-house-democrats-can-sue-trump-over-us-mexico-border-wall-funding

https://www.salon.com/2020/08/07/ny-attorney-general-is-doing-conservatives-a-favor-by-going-after-nra-theyre-its-victims/

https://www.thenation.com/article/society/nra-corruption-lawsuit/ //Les avis sont partagés sur la plainte contre la NRA.
https://prospect.org/coronavirus/unsanitized-federal-benefit-extension-anger-unemployment-evictions/ //Comment lire les chiffres du chômage.

https://thehill.com/homenews/administration/511049-house-democrats-can-sue-trump-over-us-mexico-border-wall-funding

https://thehill.com/regulation/court-battles/511027-appeals-court-revives-houses-mcgahn-subpoena

https://www.opb.org/article/2020/08/07/federal-officers-leave-portland-election/ //Ils ont perdu sur le terrain mais le risque est toujours là de les voir revenir semer le trouble.

https://www.commondreams.org/news/2020/08/07/dems-rebuke-legislative-malpractice-trump-team-talks-crumble-and-tens-millions-face

https://www.theguardian.com/us-news/live/2020/aug/07/coronavirus-us-covid-19-death-toll-nancy-pelosi-donald-trump-joe-biden-live-updates //On sabote les négociations pour reprendre l’initiative et être les responsables des mesures de secours aux plus démunis.

08/08/2020

https://www.npr.org/2020/08/08/900394707/tiktok-to-sue-trump-administration-over-ban-as-soon-as-tuesday

https://www.commondreams.org/news/2020/08/07/friday-night-massacre-us-postal-service-postmaster-general-major-trump-donor-ousts //Ca continue.

https://www.dailykos.com/stories/2020/8/7/1967582/-Friday-Night-Massacre-at-USPS-Trump-ally-completely-restructures-gets-rid-of-23-execs

https://thehill.com/homenews/senate/511110-coronavirus-talks-collapse-as-negotiators-fail-to-reach-deal

https://talkingpointsmemo.com/news/trump-executive-order-covid-unemployment

https://www.theguardian.com/us-news/2020/aug/08/trump-signs-orders-for-coronavirus-relief-with-lower-level-of-extra-aid-for-jobless //Et Trump joua bien le coup.

09/08/2020

https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/8/8/21360109/trump-executive-order-tax-holiday-unemployment

https://thehill.com/homenews/sunday-talk-shows/511211-pelosi-trump-executive-actions-are-illusions

https://thehill.com/homenews/sunday-talk-shows/511233-white-house-officials-democrats-spar-over-legality-substance-of //Les battus contestent.

https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/8/9/21360591/democrats-trump-executive-order-coronavirus-stimulus-package

https://www.commondreams.org/news/2020/08/09/vowing-defend-retirees-biden-denounces-new-reckless-war-social-security-trump //Medicare et Social Security, les deux points faibles des décrets de DJT.

https://www.alternet.org/2020/08/mcconnell-in-a-pickle-after-gop-senator-blasts-trumps-executive-orders-as-unconstitutional-slop/

https://talkingpointsmemo.com/edblog/gold-pure-gold //Bien joué Monsieur Trump.

10/08/2020

https://prospect.org/politics/there-will-be-no-october-surprise-this-year/

https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/8/9/21360591/democrats-trump-executive-order-coronavirus-stimulus-package //Les chiens (Démocrates) aboient, la caravane (Trump) passe, indifférente.
https://thehill.com/homenews/administration/511333-trump-says-hell-accept-nomination-from-either-white-house-or-gettysburg //Cela tourne au Grand Guignol.
https://thehill.com/homenews/administration/511297-democrats-deny-outreach-to-trump-since-talks-collapsed //Bien joué Donald.

https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/08/trump-continues-fiddling-while-america-burns/

https://slate.com/business/2020/08/trump-executive-orders-coronavirus-relief.html

https://www.thenation.com/article/society/stephen-miller-dhs/

https://www.salon.com/2020/08/10/white-house-asked-south-dakota-governor-about-adding-trumps-face-to-mount-rushmore-report/ //Il ne doute évidemment de rien.
https://www.dailykos.com/stories/2020/8/10/1968086/-Has-Nikki-Haley-missed-what-her-old-boss-is-doing-to-the-USPS-or-does-she-think-everyone-else-has //Aucube honte.
https://truthout.org/articles/trumps-social-security-sleight-of-hand-is-another-scam-dont-fall-for-it/ //Un tour de passe-passe qui
https://www.alternet.org/2020/08/mitch-mcconnell-wants-to-neuter-congress-and-theres-only-one-way-to-stop-him/ //La crise constitutionnelle n’est pas loin.
https://scheerpost.com/2020/08/10/chris-hedges-americas-death-march/ //Chris Hedges sait être désespérant.

11/08/2020

https://www.npr.org/sections/coronavirus-live-updates/2020/08/10/901167803/california-gov-says-trump-unemployment-executive-order-spells-disaster-for-budge

https://thehill.com/policy/finance/511407-governors-air-frustrations-with-trump-on-unemployment-plans

https://thehill.com/homenews/senate/511400-state-aid-emerges-as-major-hurdle-to-reviving-covid-19-talks //Les états sont la clé. Habituellement les Républicains favorisent l’action au niveau des états. Cette fois ils préfèrent piloter depuis la Maison-Blanche et l’état fédéral.

https://www.salon.com/2020/08/10/gop-sen-ron-johnson-expresses-hope-that-pandemic-stimulus-talks-fail-its-very-good-news_partner/

https://www.salon.com/2020/08/10/aides-walk-back-trumps-vow-to-permanently-cut-social-security-tax-if-hes-re-elected/ //D’une pierre deux coups : gagner à court terme (l’élection) et détruire Social Security et Medicaid.
https://prospect.org/coronavirus/unsanitized-trump-poor-substitute-covid-relief-unemployment-payroll-tax-evictions/ //Un « executive order » et trois « memorandas ».

https://thehill.com/regulation/court-battles/511417-democrats-shy-from-leading-court-fight-over-trump-orders

Election
02/08/2020

https://slate.com/news-and-politics/2020/08/republican-national-convention-charlotte-closed-press.html?via=taps_top //Pas bon pour Donald?

03/08/2020

https://thehill.com/homenews/campaign/510026-squad-member-rashida-tlaib-faces-strong-primary-challenger

https://thehill.com/homenews/campaign/510264-obama-announces-first-wave-of-2020-endorsements //La droite Démocrate en route .
https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/08/trumps-attack-on-mail-voting-is-good-for-democrats/ //Contre-productif?
https://www.dailykos.com/stories/2020/8/4/1966430/-Trump-s-war-on-the-Postal-Service-makes-itself-felt-in-Michigan-primary-voting //Au Wisconsin comme ailleurs
https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/8/3/21347098/arizona-primary-election-senate-house-sheriff-arpaio //Le Sénat, le Sénat, le Sénat!

https://prospect.org/politics/progressive-challenges-conservative-last-stands-primaries/

https://www.vox.com/2020/8/4/21352449/kamala-harris-joe-biden-vice-president-poll-elizabeth-warren-susan-rice

05/08/2020

https://www.thenation.com/article/politics/biden-covid-nostalgia-platform/

https://www.commondreams.org/news/2020/08/05/big-deal-iowa-gov-ends-voting-ban-people-felony-convictions //La raison avance même chez Donald.

06/08/2020

https://www.salon.com/2020/08/06/trump-has-promised-to-stop-evictions–but-the-gop-has-a-powerful-incentive-not-to/ //Les expulsions entraînent une chute de la participation au vote des locataires plus que chez les bailleurs. Bon pour les Républicains.
https://thehill.com/homenews/administration/510778-the-memo-campaigns-gird-for-rush-of-early-voting //une mesure de la conviction des électeurs?
https://www.thenation.com/article/society/medicare-biden-2020-m4a/ //Peu importe les paroles tactiques pré-électorales. Attendons de le voir au pied du mur.

https://www.alternet.org/2020/08/a-lying-draft-dodger-republican-military-veterans-slam-trump-and-declare-their-support-for-biden-in-a-scathing-ad/

07/08/2020

https://www.thenation.com/article/politics/karen-bass-cuba-scientology/ //La fracture pourrait s’élargir dans le camp Démocrate autour du choix de la candidate à la vice-présidence.
https://truthout.org/articles/dnc-platform-condemns-bds-but-not-israels-occupation-of-palestine/ //Cela sent mauvais.

08/08/2020

https://prospect.org/politics/susan-rice-has-a-disclosure-problem/

10/08/2020

https://thehill.com/policy/energy-environment/511355-sierra-club-endorses-biden-for-president

https://prospect.org/politics/the-race-for-biden-vice-president/ //Le feuilleton a assez duré.
https://prospect.org/blogs/tap/postal-traumatic-stress-presidential-election-voting/ //Que daire contre le sabotage?
https://truthout.org/articles/climate-activists-push-biden-to-cut-ties-with-industry-friendly-energy-advisers/ //Opportinisme électoral sans effet?
http://inthesetimes.com/article/22635/obama-biden-democratic-national-convention-platform-bernie-sanders //Toujours le parti d’Obama.

 

 

 

© 2020 DOMINIC77

Theme by Anders NorenUp ↑