DOMINIC77

Un peu de tout

Author: dominic77 (page 1 of 21)

Grace pour Snowden, bien joué Donald.

Evidemment ce n’est pas du grand art du « deal », juste une petite  manip électoraliste de bas étage mais c’est assez bien vu.

Donald Trump vient de faire savoir qu’il pourrait envisager de gracier Edward Snowden. Il reste à vérifier qu’en l’état de la procédure et sans jugement définitif si cela à la moindre consistance juridique. Il ne fait pas de doute que cela a un sens politique.

Trump a tout dit de Snowden, du bien ou du mal, comme le relève RT France.

Ce faisant il insère un vrai coin entre la droite Démocrate, de Manchin à Obama en passant par Susan Rice et une gauche, AOC, Tlaib, etc qui sans s’être trop exprimée sur le sujet devrait pencher pour la grâce mais est coincée par son alliance anti-Trump.

Une diversion de plus à l’actif du Donald qui sent que le débat sur le sabotage des élections par la destruction du service postal lui échappe.

 

 

Comme d’habitude.

15/08/2020

https://www.dailykos.com/stories/2020/8/14/1969312/-Three-guesses-who-s-concerned-about-Trump-s-Postal-Service-sabotage //Plus hypocrite que Collins tu meurs. Ou tu rate ton élection.
https://www.alternet.org/2020/08/theres-something-much-more-exciting-happening-behind-the-scenes-of-the-biden-harris-ticket/ Une figure vierge sur laquelle projeter ses désirs d’une Amérique ouverte et libre. L’évolution opportuniste de Harris portée par le glissement à gauche de son électorat est en fait inquiétant. Le reflux de la vague ne pourra-t-il pas la ramener à droite? Sonali Kolhatkar est une fine observatrice de la société.
https://www.npr.org/2020/08/15/902507449/the-democratic-national-convention-starts-monday-heres-what-you-need-to-know //Une convention Démocrate à gros enjeux. Maintenir la main sur l’agenda médiatique, avancer un programme convaincant, rassembleur et anti-Trump. Qui étouffe par anticipation la convention Républicaine de la semaine suivante.

https://thehill.com/homenews/administration/512172-taylor-swift-trumps-calculated-dismantling-of-usps-proves-hes-trying

https://www.commondreams.org/news/2020/08/14/halt-fascist-march-progressive-power-sanders-and-omar-host-united-against-trump-town

https://www.dailykos.com/stories/2020/8/15/1969521/-The-Post-Office-is-the-closest-thing-America-has-to-a-sacred-institution-and-Trump-attacked-it

https://talkingpointsmemo.com/news/he-shouldnt-even-be-there-to-begin-with-manchin-says-of-trumps-postmaster-general //Même Manchin, c’est dire…

16/08/2020

https://slate.com/news-and-politics/2020/08/former-attorney-general-holder-postmaster-general-prosecuted.html?via=taps_top

https://www.commondreams.org/news/2020/08/16/dems-urged-say-yes-snowden-should-be-pardoned-after-trump-floats-possibility /Bien joué Donald. Un vrai coin entre la droite Démocrate, de Manchin à Obama en passant par Susan Rice et une gauche, AOC, Tlaib, etc qui sans s’être trop exprimée sur le sujet devrait pencher pour la grâce mais est coincée par son alliance anti-Trump.
https://thehill.com/homenews/senate/512242-schumer-mcconnell-must-bring-senate-back-early-if-house-passes-postal-service //Pathétique, Chuck Schumer à la poursuite de Mitch McConnell.
https://thehill.com/homenews/campaign/512240-democrats-featuring-rising-stars-in-convention-keynotes //Des stars émegentes, mais de droite, et d’états bascules en majorité.

https://thehill.com/homenews/campaign/512244-puerto-rico-holds-second-round-of-voting-after-primary-marred-by-missing

https://francais.rt.com/international/77925-je-vais-jeter-oeil-donald-trump-pret-considerer-possible-amnistie-edward-snowden

 

Kamala Harris, et la machine médiatique s’emballe.

L’annonce en fin de journée le 11 Août de la décision de Joe Biden de désigner Kamala Harris comme sa co-listière a suffi pour déclencher le déferlement médiatique. Lundi prochain. commence la convention Démocrate. Donald Trump avait repris la main sur le cycle médiatique et politique avec la signature orchestrée des décrets Samedi dernier. La lui reprendre devenait important. Encore une fois la campagne de Joe Biden montre sa calme maîtrise des opérations qui contraste avec la fièvre impulsée par les frasques du président que son état-major tente de chevaucher sans toujours y parvenir.

Elle vient de loin.

Janvier 2017, le lendemain de l’intronisation de sa majesté Trump premier la Marche des femmes envahit les grandes villes. Peut-être la plus grande et la plus solidaire des manifestations de résistance au mandat de Donald Trump.

A Washington se succèdent sur l’estrade les oratrices dans un joyeux désordre unitaire. Tout juste élue la nouvelle sénatrice de Californie crève l’écran. Ce jour-là commence la nouvelle campagne électorale de Kamala Harris.

Produit de la bourgeoisie nord-californienne mais passée par une Université historiquement noire de Washington elle a laissé le souvenir d’une procureure dure lors de son passage dans l’administration judiciaire de son état jusqu’au plus haut poste, « Attorney General ». Cette image lui vaut des sentiments mitigés de la part de la gauche qu’elle n’a qu’en partie équilibrés en se déclarant assez tôt dans la campagne des primaires Démocrates en faveur du projet « Medicare for All ».

Une opération de relations publiques réussie.

A peine l’annonce faite que tous les médias se sont extasiés sur l’habileté de l’opération. Nommer une femme concentrée de diversité, indo-jamaïcaine, noire et issue du service public en position de devenir présidente en 2024 porte en effet son poids de signification même si ce résultat était archi-attendu.

La dynamique apportée par l’annonce va se poursuivre jusqu’à la fin de la semaine et reprendre Lundi avec la convention Démocrate qui sera à peu près complètement virtualisée-décentralisée du fait de la pandémie.

Les attaques de Donald Trump et des Républicains ne pourront guère faire autre chose que renforcer cette dynamique et contribuer à renforcer l’unité du camp Démocrate. Harris étant positionnée à droite de son partie malgré quelques prises de positions opportuniste lors de sa campagne des primaires il devient capital pour la direction de la campagne de renforcer les liens avec la gauche qui représente une bonne partie de la base militante nécessaire à la campagne dans un contexte où les Républicains vont faire tout ce qui est en leur pouvoir pour saboter la participation électorale des milieux favorables à leurs adversaires.

Donald Trump tente de faire bonne figure tout en critiquant la nomination sans toujours se rendre compte qu’il parle ainsi à ses soutiens qui ne sont pas des électeurs Démocrates et que cela pourrait être contre-productif. Ses soutiens tentent de trouver leur voie dans cette situation inédite. Il a fallu mettre à la tâche l’ancien directeur de campagne de 2016, Corey Lewandoski

Les icônes de cette aile gauche comme Bernie Sanders ou Noam Chomsky ne font pas mystère de la priorité que représente pour eux de se débarrasser de Donald Trump et si possible reprendre le Sénat. Maintenir la dynamique et l’unité sont aujourd’hui les tâches essentielles de la campagne Biden. Et au fond tout le monde sait que le programme réel appliqué après l’élection ne sera effectivement déterminé qu’après au vu de la situation politique, sociale et économique.

Maintenir la dynamique et l’union la semaine suivante quand Donald Trump tentera de monter un grand spectacle autour de la convention du Parti Républicain ne sera pas aussi facile.

Et Warren dans tout cela?

La désignation de Harris pose la question du devenir d’Elizabeth Warren dans le dispositif de campagne te dans une future administration Biden. Dans l’immédiat Wall-Street et la Silicon Valley sont rassurées et l’argent électoral va pouvoir couler sans frein dans les caisses de la campagne Démocrates.

L’expérience et la solidité de Warren étaient présentées comme ds atouts en cas de défaillance d’ Uncle Joe en cours de mandat. Elle se présentait comme la personne la plus à même de remplacer immédiatement le président. Le second poste que lui promettaient les commentateurs se trouve du côté du Ministère des Finances (Treasury Secretary).  On peut imaginer qu’elle ne dédaignerait pas une position qui lui garantirait son indépendance comme la direction d’un super-CFPB sanctuarisé comme une agence fédérale pérenne pour protéger les consommateurs contre les empiétements de la finance comme elle avait commencé à le faire sous Barack Obama.

 

Comme d’habitude mes liens et notes sur le sujet.

11/08/2020

http://inthesetimes.com/article/22635/obama-biden-democratic-national-convention-platform-bernie-sanders //Toujours le parti d’Obama.

https://thehill.com/homenews/campaign/510989-biden-picks-harris-for-vp

https://www.motherjones.com/2020-elections/2020/08/biden-female-vice-president-sexism-entitled-book-kate-manne/

https://www.motherjones.com/2020-elections/2020/08/joe-biden-kamala-harris-democratic-election-vice-president/

https://www.theguardian.com/business/2020/aug/10/donald-trump-is-no-harry-truman-but-a-comeback-is-on-the-cards

12/08/2020

https://www.theguardian.com/us-news/2020/aug/12/donald-trump-and-his-campaign-launch-scattergun-attacks-on-kamala-b

https://www.npr.org/2020/08/12/901537144/5-takeaways-on-the-new-biden-harris-presidential-ticket //Uune campagne bien dirigée.

https://thehill.com/homenews/campaign/511595-three-pros-and-three-cons-to-biden-picking-harris

https://thehill.com/homenews/administration/511581-trump-says-harris-was-my-number-one-pick-for-bidens-vp //A la fois sincère quand il déplore les mauvais scores de Harris à la primaire et dépité car il aura du mal à la déconsidérer. En plus elle pourrait donner du fil à retordre à Miake Pence dans les débats des vice-présidents contrairement à Tim Kaine qui avait été nul en 2016.
https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/08/tech-zillionaires-love-kamala-harris/ //Cohérence : la Californie la Silicon Valley. Bidenn construit sa coalition. Pas drôle mais sans doute efficace.

https://slate.com/news-and-politics/2020/08/we-have-never-seen-a-nominee-like-kamala-harris-before.html

https://www.vox.com/future-perfect/2019/1/23/18184192/kamala-harris-president-campaign-criminal-justice-record //Chacun ses casseroles.
https://www.thenation.com/article/politics/kamala-running-mate-biden/ //numérote tes abattis Mike.
https://www.commondreams.org/news/2020/08/12/warren-sidestepped-wall-street-execs-cheer-bidens-pick-harris-vp //QUe fera-t-il de Warren, s’il est élu? On l’attend au tournant. Deux possibilités : Teseary Secretary (Ministre des finances) ou une sorte de supr CFPB sanctuarisé au niveau d’un ministère majeur.
https://www.theguardian.com/us-news/2020/aug/12/donald-trump-and-his-campaign-launch-scattergun-attacks-on-kamala-harris //Harris « tough on crime » mais Biden et les Dems laxistes. Il va falloir faire le grand écart.
https://thehill.com/opinion/campaign/511651-its-harris-and-were-not-surprised //Donc Lewandowski s’y colle.

 

Donald Trump serait-il en train de marquer des points?

Alors qu’une bonne partie de la presse Démocrate ou de gauche aux Etats-Unis d’Amérique prédisait une victoire sans conteste des stratèges Démocrates de la Chambre et du Sénat lors des négociations entre les parti(e)s sur le prochain paquet d’aides pour contenir les dégâts sociaux et économiques causés par la  pandémie en cours Donald Trump, peut-être piloté par les têtes pensantes du Parti Républicain a réussi à renverser la balance.

La situation initiale.

Après deux paquets de mesures dont le premier avait en effet été initié par le leadership Démocrate de la Chambres des Représentants la situation s’était tendue les dernières semaines. A la veille des vacances parlementaires du mois d’Août les Républicains semblaient globalement hostiles à un nouvel effort budgétaire important pour soutenir l’activité et les personnes. Les mesures antérieures leur avaient semblé dès le début difficiles à avaler. Un supplément hebdomadaire de 600 $ aux allocations chômage, un chèque de 1200 $ aux familles et un moratoire sur les expulsions (de logement faisant l’objet d’un financement fédéral seulement) n’avaient pu passer qu’accompagner de prêts pas toujours remboursables aux entreprises et d’un contrôle très approximatif sur ces mesures. La demande sociale relayée par les Démocrates nécessitait cependant une réponse forte, comme la profondeur de la crise économique. Ces mesures expirant fin Juillet il devenait indispensable de les prolonger, surtout à tris mois d’une élection que tous les sondages disent mal engagée au point que la majorité Républicaine au Sénat semble maintenant en danger.

Le camp Républicain paraissait bien divisé, trop divisé pour prendre directement part aux négociations. Alors que la logique bi-partisane habituelle veut que les deux chambres négocient pour voter le même texte il devenait chaque jour plus clair que les Républicains du Sénat, partagés entre les fanatiques anti-deficit et les populistes désireux de soutenir à tout prix la ré-élection de Donald Trump ne pourraient se mettre d’accord sur une position commune. On a donc vu Mitch McConnell, le leader du Sénat et stratège en chef du GOP se retirer d’une négociation et laisser la Maison-Blanche et le gouvernement représenter le camp Républicain. Du côté Démocrate les habituels Nancy Pelosi pour la Chambre et Charles Schumer pour le Sénat tenaient leur rôles habituels. Mais du côté Républicain Steve Mnuchin, le ministre des finances et Mark Meadows, le chef de cabinet de Donald Trump leurs faisaient face.

En fin de semaine dernière (7 Août) les positions étaient ainsi résumées. Les Démocrates proposaient un ensemble de mesures dont le coût se montait à environ trois milliards de milliards de dollars et les Républicains à un milliard de milliards. La continuation du supplément d’allocation chômage de 600 $ au moins jusqu’à la fin de l’année était le point le plus visible. De l’autre côté cette mesure était comme on peut s’y attendre décriée comme un obstacle au retour à l’emploi, les chômeurs étant pour la droite là-bas comme ici intrinsèquement des fainéants prêts à tirer sur toutes le ficelles pour ne rien faire.

Parmi les demandes des Démocrates un complément de financement des états figurait en bonne place car ces états sont déjà largement exsangues du fait de la crise et ne peuvent légalement pas créer de monnaie et mettre en circulation des flux qui ne sont pas résultant de l’impôts ou de subventions fédérales.

La proposition Démocrate, largement diffusée dans la presse consistait à dire aux Républicains : « Faisons chacun un effort d’un milliard de milliards et entendons-nous sur un plan à deux milliards de milliards ».

L’optimisme Démocrate douché.

La confiance affichée par les leaders Démocrates leur venait de leur conviction que la conjoncture pré-électorale pesait assez sur les Républicains pour les faire céder et éviter une catastrophe sociale et économique. Ils ont joué ainsi un jeu de dupes et se sont heurtés à une simple fin de non-recevoir qui laissait le champ libre au seul personnage en mesure d’intervenir : le président, Donald Trump.

Et Samedi, confortablement installé chez lui dans son golf de Bedminster il a pu signer en grande pompe les quatre décrets qui selon lui apportent toutes les solutions. Il les a même appelés « lois » (bills) alors qu’il ne s’agit que d’un décret présidentiel (executive order) et de trois « memorandas », des instructions à son administration.

1-Le bonus de l’assurance-chômage est confirmé par un « executive order » jusqu’à la fin de l’année mais financé au niveau de 300 $ par semaine par les finances fédérales et complété par 100  $ à payer par les états. Ces subsides proviennent du reliquat non-dépensé des fonds de l’agences des catastrophes (FEMA). Les états sont souvent dans l’incapacité de répondre sans faire d’autres coupes dans d’autres budgets. Et le président pourra être généraux avec les gouverneurs amis comme il l’a fait pour la Floride et le Texas qu’il a exempté de paiement ppur le déploiement de la Garde Nationale.

2-Donald Trump a trouvé le moyen de mettre en oeuvre une de ses vieilles marottes : en finir avec les cotisations sociales sur les salaires qui sont en fait simplement des impôts car contrairement à notre modèle social il n’existe pas dans le pays de mécanisme de solidarité indépendant. Il a donc annoncé la suspension de la « payroll tax » jusqu’à la fin de l’année en y ajoutant la promesse de la supprimer s’il est élu. Cette « payroll tax » fournit la base du financement des mécanismes de la « Social Security » (retraite de base, allocation handicapés et autres prestations) et de Medicare, un des outils d’assurance-santé. La suspension temporaire annoncée n’est pas une annulation. Les sommes restent dues et devront être payées à partir de Janvier (si Trump n’est pas élu). Par contre cette mesure provoque des remous chez les élus Républicains massivement opposés à une suppression brutale mais toujours défiants devant les prestations sociales.

3-Le troisième décret demande à l’administration d’examiner les conditions de la poursuite du moratoire sur les expulsions qui avait été acté précédemment. Ce moratoire ne concerne que les logements à financement fédéral et laisse donc de côté bon nombre de locataires. Il ne s’agit pas là d’un action opérationnelle mais bien d’une recommandation à l’administration.

4-Le dernier décret pourrait être le plus important dans la pratique. Il demande la suspension des prêts étudiants, à garantie fédérale, jusqu’à la fin de l’année. Comme pour la « payroll tax » il ne s’agit pas d’une exemption mais d’une suspension temporaire mais la cible est bien une des catégorie les plus fragiles et devrait avoir un effet direct sur la vies des personnes concernées et indirectement sur l’activité économique.

Beaucoup de questions ont été soulevées sur la légalité de ces proclamations. Mais l’important est ailleurs. Donald Trump a su reprendre la main et apparaître comme celui qui agit face à la crise alors que son échec à répondre à la pandémie est patent et que même ses tentatives de diversion par la création d’affrontements mis le compte de la gauche (Portland) ont pathétiquement échouées.

Quel bilan?

Il est trop tôt pour juger de la réussite ou de l’échec de la  manœuvre. Cette manœuvre est d’ailleurs trop fine et complexe pour être sortie directement du cerveau de Donald Trump. Elle confirme ce que j’ai déjà écrit il y a plusieurs semaines. Même s’il reste le président, entourée d’une clique politiquement homogène (Miller, Barr, Kushner)  la campagne depuis l’arrivée de Meadows à la Maison-Blanche est vraiment dirigée et organisée. La décision récente par exemple de suspendre les dépenses publicitaires dans un état du Midwest, donc de faire la part du feu et considérer certains territoires comme perdus ne correspond pas à la mégalomanie trumpienne qui ne peut jamais admettre être battue. Il y a maintenant un (ou des) pilote(s) dans l’avion Trump-2020.

Les Démocrates ont cru mener le jeu en proposant des mesures qu’ils attendaient être jugées pour leur valeur. La camp Trump a joué sur la signification des mesures dans l’opinion, sur l’interprétation, et non sur la réalité. Qui aura raison au final? Dans l’immédiat les commentateurs du camp Démocrate sont marris et ne savent plus à quel saint se vouer comme Jim Newell et Jordan Weissmann de Slate.

Il ne fait pas de doute que les mesures annoncées par Trump ne font pas le poids face à la crise mais son problème n’est pas de traiter le problèmes de ses concitoyens mais de gagner l’élection. Donc s’il peut faire illusions quelques semaines et saboter le scrutin à son avantage cela lui suffit.

Comme d’habitude mes liens et notes de travail des derniers jours.

Trump

06/08/2020

https://www.npr.org/2020/08/06/899492473/as-more-lawmakers-test-positive-congress-gets-a-tough-reminder-of-coronavirus-ri //Le Congrès comme les autres. Les réunions physiques présentent des risques.
https://slate.com/news-and-politics/2020/08/hiroshima-anniversary-truman-atomic-bomb.html //La droite revient en force.
https://www.commondreams.org/news/2020/08/06/elections-are-sacred-democrats-demand-postmaster-general-reverse-policies //A quoi joue Donald? A être celui qui aura le dernier mot avec un décret présidentiel même si le contenu est contraire à ses
convictions?
https://www.alternet.org/2020/07/bill-moyers-explains-how-the-south-won-the-civil-war/ //Qui a gagné la Guerre Civile?
https://thehill.com/homenews/senate/510801-mcconnell-goes-hands-off-on-bill //Ils sont bien désemparés.
https://www.commondreams.org/news/2020/08/06/retirees-vow-fight-attempt-gut-social-security-trump-announces-executive-order //Il l’a fait sans se soucier du GOP et des négociations en cours.

https://www.dailykos.com/stories/2020/8/6/1967019/-Corrupt-Trump-plays-favorites-with-coronavirus-aid-to-states

07/08/2020

https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/08/why-did-world-war-ii-end-2/ //Les révisionistes n’en finissent de justifier les bombardements sur le Japon.

https://thehill.com/homenews/senate/511055-pelosi-schumer-say-white-house-declined-2t-coronavirus-deal

https://thehill.com/homenews/administration/511049-house-democrats-can-sue-trump-over-us-mexico-border-wall-funding

https://www.salon.com/2020/08/07/ny-attorney-general-is-doing-conservatives-a-favor-by-going-after-nra-theyre-its-victims/

https://www.thenation.com/article/society/nra-corruption-lawsuit/ //Les avis sont partagés sur la plainte contre la NRA.
https://prospect.org/coronavirus/unsanitized-federal-benefit-extension-anger-unemployment-evictions/ //Comment lire les chiffres du chômage.

https://thehill.com/homenews/administration/511049-house-democrats-can-sue-trump-over-us-mexico-border-wall-funding

https://thehill.com/regulation/court-battles/511027-appeals-court-revives-houses-mcgahn-subpoena

https://www.opb.org/article/2020/08/07/federal-officers-leave-portland-election/ //Ils ont perdu sur le terrain mais le risque est toujours là de les voir revenir semer le trouble.

https://www.commondreams.org/news/2020/08/07/dems-rebuke-legislative-malpractice-trump-team-talks-crumble-and-tens-millions-face

https://www.theguardian.com/us-news/live/2020/aug/07/coronavirus-us-covid-19-death-toll-nancy-pelosi-donald-trump-joe-biden-live-updates //On sabote les négociations pour reprendre l’initiative et être les responsables des mesures de secours aux plus démunis.

08/08/2020

https://www.npr.org/2020/08/08/900394707/tiktok-to-sue-trump-administration-over-ban-as-soon-as-tuesday

https://www.commondreams.org/news/2020/08/07/friday-night-massacre-us-postal-service-postmaster-general-major-trump-donor-ousts //Ca continue.

https://www.dailykos.com/stories/2020/8/7/1967582/-Friday-Night-Massacre-at-USPS-Trump-ally-completely-restructures-gets-rid-of-23-execs

https://thehill.com/homenews/senate/511110-coronavirus-talks-collapse-as-negotiators-fail-to-reach-deal

https://talkingpointsmemo.com/news/trump-executive-order-covid-unemployment

https://www.theguardian.com/us-news/2020/aug/08/trump-signs-orders-for-coronavirus-relief-with-lower-level-of-extra-aid-for-jobless //Et Trump joua bien le coup.

09/08/2020

https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/8/8/21360109/trump-executive-order-tax-holiday-unemployment

https://thehill.com/homenews/sunday-talk-shows/511211-pelosi-trump-executive-actions-are-illusions

https://thehill.com/homenews/sunday-talk-shows/511233-white-house-officials-democrats-spar-over-legality-substance-of //Les battus contestent.

https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/8/9/21360591/democrats-trump-executive-order-coronavirus-stimulus-package

https://www.commondreams.org/news/2020/08/09/vowing-defend-retirees-biden-denounces-new-reckless-war-social-security-trump //Medicare et Social Security, les deux points faibles des décrets de DJT.

https://www.alternet.org/2020/08/mcconnell-in-a-pickle-after-gop-senator-blasts-trumps-executive-orders-as-unconstitutional-slop/

https://talkingpointsmemo.com/edblog/gold-pure-gold //Bien joué Monsieur Trump.

10/08/2020

https://prospect.org/politics/there-will-be-no-october-surprise-this-year/

https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/8/9/21360591/democrats-trump-executive-order-coronavirus-stimulus-package //Les chiens (Démocrates) aboient, la caravane (Trump) passe, indifférente.
https://thehill.com/homenews/administration/511333-trump-says-hell-accept-nomination-from-either-white-house-or-gettysburg //Cela tourne au Grand Guignol.
https://thehill.com/homenews/administration/511297-democrats-deny-outreach-to-trump-since-talks-collapsed //Bien joué Donald.

https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/08/trump-continues-fiddling-while-america-burns/

https://slate.com/business/2020/08/trump-executive-orders-coronavirus-relief.html

https://www.thenation.com/article/society/stephen-miller-dhs/

https://www.salon.com/2020/08/10/white-house-asked-south-dakota-governor-about-adding-trumps-face-to-mount-rushmore-report/ //Il ne doute évidemment de rien.
https://www.dailykos.com/stories/2020/8/10/1968086/-Has-Nikki-Haley-missed-what-her-old-boss-is-doing-to-the-USPS-or-does-she-think-everyone-else-has //Aucube honte.
https://truthout.org/articles/trumps-social-security-sleight-of-hand-is-another-scam-dont-fall-for-it/ //Un tour de passe-passe qui
https://www.alternet.org/2020/08/mitch-mcconnell-wants-to-neuter-congress-and-theres-only-one-way-to-stop-him/ //La crise constitutionnelle n’est pas loin.
https://scheerpost.com/2020/08/10/chris-hedges-americas-death-march/ //Chris Hedges sait être désespérant.

11/08/2020

https://www.npr.org/sections/coronavirus-live-updates/2020/08/10/901167803/california-gov-says-trump-unemployment-executive-order-spells-disaster-for-budge

https://thehill.com/policy/finance/511407-governors-air-frustrations-with-trump-on-unemployment-plans

https://thehill.com/homenews/senate/511400-state-aid-emerges-as-major-hurdle-to-reviving-covid-19-talks //Les états sont la clé. Habituellement les Républicains favorisent l’action au niveau des états. Cette fois ils préfèrent piloter depuis la Maison-Blanche et l’état fédéral.

https://www.salon.com/2020/08/10/gop-sen-ron-johnson-expresses-hope-that-pandemic-stimulus-talks-fail-its-very-good-news_partner/

https://www.salon.com/2020/08/10/aides-walk-back-trumps-vow-to-permanently-cut-social-security-tax-if-hes-re-elected/ //D’une pierre deux coups : gagner à court terme (l’élection) et détruire Social Security et Medicaid.
https://prospect.org/coronavirus/unsanitized-trump-poor-substitute-covid-relief-unemployment-payroll-tax-evictions/ //Un « executive order » et trois « memorandas ».

https://thehill.com/regulation/court-battles/511417-democrats-shy-from-leading-court-fight-over-trump-orders

Election
02/08/2020

https://slate.com/news-and-politics/2020/08/republican-national-convention-charlotte-closed-press.html?via=taps_top //Pas bon pour Donald?

03/08/2020

https://thehill.com/homenews/campaign/510026-squad-member-rashida-tlaib-faces-strong-primary-challenger

https://thehill.com/homenews/campaign/510264-obama-announces-first-wave-of-2020-endorsements //La droite Démocrate en route .
https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/08/trumps-attack-on-mail-voting-is-good-for-democrats/ //Contre-productif?
https://www.dailykos.com/stories/2020/8/4/1966430/-Trump-s-war-on-the-Postal-Service-makes-itself-felt-in-Michigan-primary-voting //Au Wisconsin comme ailleurs
https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/8/3/21347098/arizona-primary-election-senate-house-sheriff-arpaio //Le Sénat, le Sénat, le Sénat!

https://prospect.org/politics/progressive-challenges-conservative-last-stands-primaries/

https://www.vox.com/2020/8/4/21352449/kamala-harris-joe-biden-vice-president-poll-elizabeth-warren-susan-rice

05/08/2020

https://www.thenation.com/article/politics/biden-covid-nostalgia-platform/

https://www.commondreams.org/news/2020/08/05/big-deal-iowa-gov-ends-voting-ban-people-felony-convictions //La raison avance même chez Donald.

06/08/2020

https://www.salon.com/2020/08/06/trump-has-promised-to-stop-evictions–but-the-gop-has-a-powerful-incentive-not-to/ //Les expulsions entraînent une chute de la participation au vote des locataires plus que chez les bailleurs. Bon pour les Républicains.
https://thehill.com/homenews/administration/510778-the-memo-campaigns-gird-for-rush-of-early-voting //une mesure de la conviction des électeurs?
https://www.thenation.com/article/society/medicare-biden-2020-m4a/ //Peu importe les paroles tactiques pré-électorales. Attendons de le voir au pied du mur.

https://www.alternet.org/2020/08/a-lying-draft-dodger-republican-military-veterans-slam-trump-and-declare-their-support-for-biden-in-a-scathing-ad/

07/08/2020

https://www.thenation.com/article/politics/karen-bass-cuba-scientology/ //La fracture pourrait s’élargir dans le camp Démocrate autour du choix de la candidate à la vice-présidence.
https://truthout.org/articles/dnc-platform-condemns-bds-but-not-israels-occupation-of-palestine/ //Cela sent mauvais.

08/08/2020

https://prospect.org/politics/susan-rice-has-a-disclosure-problem/

10/08/2020

https://thehill.com/policy/energy-environment/511355-sierra-club-endorses-biden-for-president

https://prospect.org/politics/the-race-for-biden-vice-president/ //Le feuilleton a assez duré.
https://prospect.org/blogs/tap/postal-traumatic-stress-presidential-election-voting/ //Que daire contre le sabotage?
https://truthout.org/articles/climate-activists-push-biden-to-cut-ties-with-industry-friendly-energy-advisers/ //Opportinisme électoral sans effet?
http://inthesetimes.com/article/22635/obama-biden-democratic-national-convention-platform-bernie-sanders //Toujours le parti d’Obama.

 

 

 

Trumpland, une semaine de tous les dangers?

L’assourdissant silence des médias français, Mediapart inclus d’ailleurs, sur ce qu’il se passe dans les rues des grandes villes des Etats-Unis d’Amérique peut interroger voire inquiéter.

La pitrerie de Washington.

On a suivi début Juin la pitrerie de la traversée du « Lafayette Square » par Donald Trump jusqu’à l’église Saint John. Arrivé là il a brandi la bible sortie du sac de luxe de sa fille conceptrice dit-on de cette brillante mise en scène. Il tenait à montrer que contrairement à ce racontaient les mauvaises langues il n’était pas terré dans sa Maison-Blanche devenue un bunker. La traversée du jardin séparant la résidence présidentielle de l’église a mis en évidence ce qui allait devenir le centre de la stratégie trumpienne les semaines suivantes : l’utilisation d’une police fédérale omniprésente et anonyme, une sorte de police secrète dont la constitutionnalité  même pose question et ne sera résolue que par les tribunaux.

L’invasion de Portland.

Le territoire de la capitale fédérale se trouvait en effet investi par des troupes ne portant pas de signe permettant d’identifier leurs corps d’appartenance ni à plus forte raison les individus. Ces troupes se sont semble-t-il livré à des actes de répression contre les manifestants en contradiction avec la sacro-sainte logique du Premier Amendement (droit à la libre expression) simplement pour dégager la voie au président. La présence de ces troupes  fédérales dans le « District of Columbia » a généralement été admise comme légalement correcte du fait du statut de la zone qui n’est pas un état et n’a donc pas de gouverneur responsable au premier chef du maintien de l’ordre public.

Pour justifier la présence de ces forces de police inhabituelle dont les autorités locales n’avaient pas été avisées de la venue il a fallu quand même trouver une justification juridiquement défendable. La protection des bâtiments et monuments publics a fait l’affaire. Les effectifs du service chargé de cette protection ne suffisaient cependant pas à fournir la capacité de réprimer les manifestations en cours. Le secrétaire à la sécurité intérieure dispose cependant de l’autorité légale pour affecter d’autres éléments ds forces de police fédérale en soutien à des unités en défaut. Il a ainsi été possible de mobiliser les forces les plus fidèles à la présidence comme la Police de Frontières que l’on sait par ailleurs de longue date travaillée par l’extrême-droite (rappelez- vous « Ramon Casiano » la chanson de Drive-By Truckers).

Et après avoir expérimenté dans la capitale fédérale l’opération a été répétée dans d’autres villes. Portland, la capitale économique et culturelle de l’Oregon semble avoir été choisie pour cela. L’état, au centre d’une côte Pacifique dont les gouvernements locaux sont largement sous contrôle Démocrate est de longue date le lieu de confrontation entre des zones rurales  conservatrices et des zones urbaines et péri-urbaines plus mobilisées à gauche. L’extrême-droite avait fait une démonstration de force en occupant la zone naturelle protégée de Malheur dans le comté du même nom.  La crise sanitaire a aussi eu pour conséquence une grève nationale des loyers dont Portland est un point chaud. Les protestations contre le racisme, les violence policières et les conséquences économiques de la crise sanitaires se sont enchaînées depuis deux mois et ont fourni la base de la justification d’une intervention musclée des forces fédérales. Même une manifestation de mère de familles a été malmenée. Les médias nationaux ont tendance à opposer la dureté des policiers fédéraux (trumpiens?) aux policiers orégoniens. Les témoignages locaux ne font pas état d’une si grande différence même si les policiers locaux semblent maintenant avoir écartés du commandement opérationnel du maintien de l’ordre les policiers fédéraux. Les autorités locales, municipales et d’état ont protesté et porté plainte contre l’état fédéral. On avait vu auparavant une tentative de Donald Trump de monter en épingle les incidents de Seattle. C’est dans l’état voisin que l’offensive aura finalement commencé à se déployer.

La généralisation?

Et maintenant on généralise à tout le territoire? Les annonces se multiplient de l’extension de cette politique de déploiement d’une police largement militarisée dans un grand nombre de grandes villes, essentiellement  des villes gouvernées par des élus Démocrates. Washington puis Portland auront ainsi servi de répétition à une opération de grande ampleur. Cette opération pourrait bien se révéler autre chose qu’une simple action de maintien de l’ordre et incarner la nouvelle orientation de la campagne électorale de Donald Trump. Dépossédé de l’argument difficilement attaquable d’une économie en apparence florissante il a du se rabattre sur une autre ligne. Fidèle à ses obsessions simplistes il a remis « la loi et l’ordre »sur le devant de la scène. Au bout de quatre ans d’une présidence chaotique dont le désordre culmine dans une crise économique et sanitaire à peu près sans précédent et à 100 jours de l’élection il devenait urgent de stabiliser une tactique. La crise a également privé le tribun de talent de son arme préférée : les grandes réunions publiques. Cet angle d’attaque peut correspondre aux aspirations d’une partie de l’électorat désireuse de retrouver le calme après la tempête, partie de l’électorat qui fait actuellement défaut au candidat du Parti Républicain dont la base fanatique semble définitivement acquise quoi qu’il fasse ou ne fasse pas. Depuis le début Janvier la campagne, contrairement aux apparences et à l’impression donnée par le semi-limogeage de Brad Parscale semble stabilisée. La réelle direction semble impulsée par le « Chief of Staff » de la Maison-Blanche, Mark Meadows. La nouvelle ligne présente aussi l’avantage de pouvoir réunifier facilement un Parti Républicain que les errements de Donald Trump avaient tendance à fracturer et à disperser. De plus elle va gêner les dirigeants Démocrates de droite comme la maire de Chicago Lori Lightfoot ou les candidats  Démocrates à des postes de sénateurs ou de gouverneurs dans des états-bascules incertains.

Une semaine à suivre.

Si l’administration Trump met ses plans à exécution elle devrait déployer dans les prochains  jours des forces policières dans d’autres villes. Elle ne dispose probablement pas des effectifs nécessaires à la généralisation à tout le territoire. Ce serait d’ailleurs très probablement contre-productif car l’abus de pouvoir et la manœuvre électorale deviendraient évidents. Même limitée l’opération n’est pas obligatoirement gagnante. Elle peut se traduire par de nouveaux accès de violence mis à la charge des forces déployées qui ne sont pas des forces entraînées au maintien de l’ordre. Par ailleurs la résistance populaire a jusqu’à présent plutôt tenu le coup.

Comme d’habitude mes liens et notes :

Trump and Co.

01/07/2020

https://thehill.com/homenews/house/505434-cheney-emerges-as-gop-critic-of-trump //Choisir entre le vieux GOP, Cheney, ou une nouvelle mouture incertaine matinée de trumpisme avec Halley.
https://thehill.com/homenews/senate/505449-gop-senators-debate-replacing-columbus-day-with-juneteenth-as-a-federal //Ils rament, ils rament, les sénateurs GOP, contre leur président, mais est-ce encore crédible de leur part. A noter : Trump ne s’est pas exprimé sur la question particulière de Colomb.

03/07/2020

https://prospect.org/politics/july-4-still-exceptional-after-all-these-years/

https://truthout.org/articles/beware-of-anti-trump-republicans-who-endorse-joe-biden/

08/07/2020

https://thehill.com/homenews/senate/506167-grassley-senate-would-probably-override-trump-veto-of-defense-bill-amid-base //Ca chauffe.
https://thehill.com/opinion/campaign/505924-judd-gregg-the-coming-biden-coup //La paranoïa a maintenant atteint le camp Républicain.

https://www.salon.com/2020/07/07/americas-nervous-breakdown-for-white-folks-who-love-trump-a-descent-into-madness/

https://www.salon.com/2020/07/07/susan-collins-wont-say-if-she-will-vote-for-trump-as-she-slips-in-the-polls_partner/ //Lézardes de partout.
https://thehill.com/homenews/administration/506379-vindman-key-impeachment-witness-to-retire-from-army //Est-ce une manœuvre électorale?
https://www.vox.com/2020/7/8/21317323/supreme-court-obamacare-little-sisters-clarence-thomas-pennsylvania-birth-control //Détruire l’Obamacare aujourd’hui est la meilleure voie pour aller vers Medicare for All.
https://www.vox.com/2020/7/8/21317223/supreme-court-ministerial-exception-religion-morrissey-berru-samuel-alito //Attention. LA SCOTUS est-elle en ligne avec le pays?
https://prospect.org/blogs/tap/steve-bannon-gets-his-wish/ //Trump a-t-il réussi à retourner la manière de sentir du pays? Tellement que Bannon est pris à son propre piège. Tout le monde parle de racisme mais cela ne profite pas à la droite.
https://www.commondreams.org/news/2020/07/08/enough-enough-44-groups-slam-house-democrats-including-hyde-amendment-spending-bill //Cela ne leur aurait rien coûté.

09/07/2020

https://www.salon.com/2020/07/09/bill-barr-warns-of-mutiny-at-department-of-justice-if-trump-commutes-roger-stones-sentence-rpt_partner/ //Barr ne tient plus ses troupes.

https://thehill.com/homenews/state-watch/506548-supreme-court-rules-that-large-swath-of-oklahoma-belongs-to-indian

https://www.salon.com/2020/07/09/supreme-court-rules-manhattan-district-attorney-cy-vance-may-view-trumps-tax-returns/ //A moitié plein?
https://www.vox.com/2020/7/9/21318612/supreme-court-trump-mazars-vance-john-roberts-subpoenas-tax-returns //A moitié vide?
https://www.dailykos.com/stories/2020/7/9/1959478/-Former-top-New-York-prosecutor-testifies-AG-Barr-repeatedly-tried-to-force-him-out //Et Barr fit pression, menaça, tenta la corruption et mentit pour vire Berman de son poste de procureur à SDNY.
https://truthout.org/articles/a-bad-day-for-trump-is-a-good-day-for-the-country/ //Vide? Plein?
https://www.alternet.org/2020/07/trump-is-accelerating-a-political-realignment-that-would-have-otherwise-taken-decades/ //One great morning. Hi Michael Koppy!
https://talkingpointsmemo.com/muckraker/how-scotus-let-trump-win-for-now-in-the-financial-records-cases //Vide…en attendant.

12/07/2020

https://www.salon.com/2020/07/11/trump-looked-into-selling-off-puerto-rico-ex-dhs-chief_partner/

https://www.salon.com/2020/07/12/why-the-walls-are-starting-to-close-in-on-trump_partner/ //Le WaPo et ses ambiguïtés. Mais les « Never Trumpers » peuvent parfosi donner le ton. L’étau se resserre autour de DJT. SCOTUS, MAry Trump.
https://talkingpointsmemo.com/news/graham-grant-democrats-mueller-senate-judiciary-testimony-request //A quoi joue Lindsay Graham? Veut-il faire peur à Donald pour qu’il se tiennent tranquille?
https://talkingpointsmemo.com/news/surgeon-general-adams-trying-correct-mask-messaging-coronavirus //Même ses troipes n’y croient plus.
https://thehill.com/homenews/administration/506979-trump-says-private-border-wall-built-by-supporters-only-done-to-make //Donald tu dérailles.

13/07/2020

https://slate.com/news-and-politics/2020/07/trump-selling-puerto-rico-hurricane-maria-elaine-duke.html //Pour lui tout se vend, s’achète. La politique est une autre forme de business.
https://slate.com/news-and-politics/2020/07/kim-yo-jong-north-korea-nuclear.html?via=taps_top //Deux gamins capricieux jouent avec leurs jouets atomiques.
https://truthout.org/articles/trumps-harsh-sanctions-lead-to-iran-china-partnership/ //Bien joué Donald.

14/07/2020

https://theintercept.com/2020/07/14/banks-cares-act-ppp/ //Il n’est pas de petit profit pour les amis.

https://www.salon.com/2020/07/14/why-is-the-stock-market-soaring-amid-a-pandemic-because-trump-thinks-that-may-save-him/

https://www.dailykos.com/stories/2020/7/14/1960743/–DHS-backs-down-completely-Trump-admin-rescinds-dangerous-policy-targeting-international-students //Tu as perdu Donald.

15/07/2020

https://www.thenation.com/article/activism/blm-rural-new-york/ //Petit à petit la raison fait son chemin mais les territoires ne sont pas égaux et aucun ne doit être oublié.
https://www.commondreams.org/news/2020/07/15/warnings-possible-cover-progress-trump-orders-hospitals-stop-sending-coronavirus. //La manipulation éhontée des statistiques ne les effraie plus même en pleine lumière.
https://thehill.com/homenews/administration/507575-pence-says-gop-considering-moving-convention-outdoors //Pence serait-il devenu le boss de la campagne Républicaine?

16/07/2020

https://www.salon.com/2020/07/15/in-an-upset-to-big-pharma-the-most-promising-covid-19-vaccine-comes-from-the-public-sector/ //Oxford University, le secteur public, pas Moderna dont un actionnaire est devenu le patron des vaccins dans l’administration Trump.
https://www.motherjones.com/coronavirus-updates/2020/07/the-former-head-of-the-cdc-has-an-audacious-idea-for-handling-the-pandemic/ //Des experts aux députés sans filtre politique amont pour préparer les lois de financement (appropriations).
https://www.commondreams.org/news/2020/07/16/dangerous-and-horrible-lawmakers-demand-answers-after-trump-upends-cdcs-covid-19 //Les efforts désespérés du Donald pour éteindre le message…
https://www.npr.org/2020/07/16/891785079/gop-scales-back-convention-plans-relenting-on-virus-restrictions //Donald, aurais-tu perdu la direction des opérations?
https://www.thenation.com/article/politics/intelligence-agencies-boogaloo/ //Donald, tes troupes embêtent tes amis.
https://www.salon.com/2020/07/16/trump-victory-committee-paid-nearly-400000-to-trumps-washington-hotel-in-second-quarter-analysis/ //Ne crachons pas sur les petits profits annexes.
https://www.alternet.org/2020/07/how-donald-trump-will-try-to-scapegoat-george-soros-to-win-re-election/ //Il restera toujours l’antisémitisme.

https://prospect.org/blogs/tap/only-scenario-in-which-trump-could-resign/

17/07/2020

https://www.thenation.com/article/politics/trump-secret-police-portland/ //et ça continue, ou ça recommenc.

https://truthout.org/articles/its-time-to-shut-the-country-down-and-pay-people-to-stay-home/

18/07/2020

https://www.thenation.com/article/society/border-patrol-portland-arrest/

https://www.npr.org/2020/07/18/892617402/oregon-to-sue-federal-agencies-over-protest-enforcement

https://theintercept.com/2020/07/18/john-lewis-and-the-dangers-of-mythmaking/ //N’oubliez pas C.T. Vivian.

https://thehill.com/homenews/administration/507976-federal-agents-deployed-to-portland-did-not-have-training-in-riot

19/07/2020

https://www.salon.com/2020/07/19/trumpism-is-an-aesthetic-not-an-ideology–and-it-will-survive-donald-trump/ //Le trumpisme comme esthétique.

20/07/2020

https://www.motherjones.com/anti-racism-police-protest/2020/07/trump-border-patrol-cities-portland-chicago/

https://www.salon.com/2020/07/20/trump-administration-poised-to-deploy-feds-to-more-us-cities-as-tensions-in-portland-boil-over/ //Si la tension ne suffit pas à effrayer les électeurs indécis et à rallier une majorité alors créons les troubles.

https://www.commondreams.org/news/2020/07/20/feds-stay-clear-moms-are-here-portland-mothers-form-human-shield-protect-protesters

https://talkingpointsmemo.com/edblog/more-from-portland //L’affrontement actuel se greffe sur les anciennes divisions.
https://talkingpointsmemo.com/fivepoints/five-points-on-the-federal-officers-in-portland-and-maybe-soon-a-cit/ //AU tour de Chicago.

https://prospect.org/politics/poll-shows-warren-better-for-biden-ticket-than-harris/

21/07/2020

https://thehill.com/homenews/senate/508222-white-house-senate-gop-clash-over-testing-funds

https://slate.com/news-and-politics/2020/07/trump-legal-justification-portland-secret-police.html?via=taps_top

https://www.vox.com/2020/7/20/21328387/portland-protests-unmarked-arrest-trump-wold //Personne n’en veut, ni le gouverneur, ni les sénateurs, ni le maire et Donald insiste pour envoyer ses troupes, sans marques distinctives dans les rues de Portland. Ce qui ne posait pas de question légale à Washington étant donné le statut particulier du District de Culumbia ouvre sans doute une nouvelle crise constitutionnelle qui s’ajoute à la crise moral et politique.

https://www.salon.com/2020/07/21/republicans-rush-to-redirect-money-from-trumps-campaign-to-vulnerable-senate-republicans-report_partner/

https://www.theguardian.com/us-news/2020/jul/20/donald-trump-us-cities-federal-agents-officers //La campagne a pris forme. Il a troqué l’économie pour la loi et l’ordre. Sans doute sa meilleure option. Les plus gênés? Les maires Démocrates de droite comme Lori Lightfoot à Chicago.
https://thehill.com/policy/finance/508235-trump-payroll-tax-cut-creates-new-headache-for-republicans //Caprice, vous avez dir caprice?

https://www.thenation.com/article/politics/portland-protests-federal-trump/

 

Les élections.

26/06/2020

https://fivethirtyeight.com/features/the-latest-senate-polls-show-some-good-news-for-democrats/ //Tien, tiens…
https://slate.com/news-and-politics/2020/06/biden-vp-kamala-harris-elizabeth-warren-val-demings-keisha-lance-bottoms.html?via=taps_top //Harris, puis Harris et enfin Harris. Sauf si Warren ou Lance Bottoms pour la prime à la fidélité la perspective de 2024.

27/06/2020

https://www.commondreams.org/news/2020/06/26/election-just-4-months-away-fec-essentially-defunct-gop-member-leaves-koch-funded //Quelque chose de pourri au royaume de Trump?
https://thehill.com/homenews/campaign/504790-where-things-stand-in-13-battleground-states //est-ce seulement crédible? Too good to be true.

https://www.salon.com/2020/06/27/democrats-will-hold-a-virtual-convention-republicans-wont-the-cruelty-is-just-too-obvious/

28/06/2020

https://www.npr.org/2020/06/28/883922991/one-of-democrats-top-senate-recruits-stumbles-amid-protests

https://thehill.com/homenews/senate/504803-democrats-optimistic-about-chances-of-winning-senate //Si Tim Kaine est optimiste…on peut craindre le pire.

https://prospect.org/justice/what-joe-biden-can-learn-from-jimmy-carter/

29/06/2020

https://thehill.com/homenews/campaign/504860-progressives-zero-in-on-another-house-chairman-in-primary //La chasse aux « vieux » continue.
https://www.salon.com/2020/06/29/pence-invokes-mlk-to-defend-refusal-to-say-black-lives-matter-all-life-matters-born-and-unborn/ //En l’absence médiatique du Donald¨Pence fait enfin une campagne normale pour le GOP.

30/06/2020

https://talkingpointsmemo.com/news/trump-campaign-rnc-drop-boxes-pennsylvania //Sus aux électeurs

02/07/2020

https://www.salon.com/2020/07/02/supreme-court-temporarily-blocks-congress-from-accessing-secret-mueller-grand-jury-materials/

07/07/2020

https://slate.com/news-and-politics/2020/07/supreme-court-electoral-college-faithless-electors.html?via=taps_top

08/07/2020

https://thehill.com/homenews/media/506362-buttigieg-slated-for-october-release-on-new-book-trust //Mayoe Pete lance sa campage de 2024.
https://thehill.com/homenews/campaign/506361-progressive-activist-ady-barkan-endorses-biden-urges-him-to-pick-warren-as //Ady Barkan sur pont jusqu’au bout.
https://www.thenation.com/article/politics/trump-emergency-powers/ //Un vrai danger.

https://www.salon.com/2020/07/08/evangelical-minister-from-mike-pences-indiana-prayer-group-reveals-hes-voting-for-joe-biden_partner/

09/07/2020

https://www.salon.com/2020/07/09/top-election-forecaster-changes-2020-prediction-a-democratic-tsunami_partner/ //Merci Donald.
https://www.commondreams.org/news/2020/07/09/weve-moved-needle-far-more-work-do-say-progressives-biden-sanders-panels-unveil //Bernie aura fait le boulot jusqu’au bout pour se débarasser de la nuisance Trump.
https://thehill.com/homenews/campaign/506507-biden-to-unveil-700b-jobs-plan-in-pennsylvania // »Sleepy Joe » s’est réveillé.
https://www.dailykos.com/stories/2020/7/9/1959410/-Yes-Alaska-is-a-presidential-battleground-and-a-Senate-and-House-one-as-well //Meme l »Alaska? Même l’Alaska!

12/07/2020

https://www.npr.org/2020/07/13/890221662/sessions-fights-for-his-political-life-as-trump-looms-over-alabama-senate-race //Quel effet sur la mobilisation des électeurs Républicains le 03/11?

https://www.npr.org/2020/07/13/889751095/signed-sealed-undelivered-thousands-of-mail-in-ballots-rejected-for-tardiness

https://thehill.com/opinion/campaign/506990-judd-gregg-saving-the-senate //Judd Gregg annonce 7 de chute au Sénat. Il exagère mais ils ont vraiment peur.
https://www.thenation.com/article/politics/senate-democrats-biden/ //Mais il faut reprendre le Sénat.

15/07/2020

https://www.motherjones.com/politics/2020/07/jeff-sessions-ends-his-political-career-in-a-blaze-of-racism/ //Et Trump acheva Sessions mais ne fit pas taire le raciste en Jefferson Beauregard Sessions.

16/07/2020

https://prospect.org/blogs/tap/bidens-wall-street-undertow/ //Ce sont bien les « Démocrates de Wall Street ».

21/07/2020
https://www.salon.com/2020/07/21/republicans-rush-to-redirect-money-from-trumps-campaign-to-vulnerable-senate-republicans-report_partner/ //Retirons les oeufs du panier Trump quand il est encore temps de sauver les meubles du Sénat.

https://www.theguardian.com/us-news/2020/jul/20/donald-trump-us-cities-federal-agents-officers

https://www.theguardian.com/us-news/2020/jul/21/voting-arrest-racist-law-north-carolina-lanisha-brachter //Il faut bien chercher pour trouver des fraudes électorales.

 

 

Macron rime avec communication

Comme le fait incidemment remarquer Patrick Boucheron dans un entretien avec Joseph Gonfavreux sur Mediapart le temps de la critique de l’action gouvernementale est démocratiquement nécessaire. Cela n’interdit pas de se poser la question du moment pour l’exercer. On ne peut donner qu’une seule réponse. Quand le pouvoir a engagé la dynamique d’un discours partisan lui répondre dans la séquence même fait partie du nécessaire dialogue démocratique.

La mise en scène macronienne.

La chorégraphie des interventions récentes du gouvernement français et du président ne peut cacher une construction raisonnée. La séquence particulière de la fête pascale a été utilisée pour préparer au fil des jours depuis le Vendredi Saint une intervention d’Emmanuel Macron placé en toute fin du cycle, après le sommet habituel de la bénédiction papale. Le pape François s’est ainsi trouvé relégué au rôle de chauffeur de salle de notre petit président.

Le personnage s’est d’ailleurs montré particulièrement économe de ses interventions. Après la séquence inaugurale des deux discours rapprochés (12 et 16 Mars) dans lesquels il a voulu se glisser dans un costume gaullo-churchillen dont il n’a pas trouvé la mesure il a laissé,es employés occuper la scène. Si les seconds rôles Edouard Philippe, Olivier Véran, Christophe Castaner et Jérôme Salomon ont bon gré mal gré tenu leurs places les soubrettes et valets Sibeth Ndiaye ou l’inénarrable Djebbari  ont plutôt accumulé gaffes et maladresses. Sans parler du roquet Attal d’emblée ridiculisé par sa prestation lors de la soirée des élections municipales qui heureusement pour lui est maintenant oubliée de tous éclipsée par la gravité de la situation sanitaire.

La division orchestrée des rôles apparaît clairement. Au-dessus de la mêlée, appuyé sur l’alibi « scientifique » (j’y reviendrai dans un autre billet) notre père à tous, le protecteur de la nation, le capitaine du navire se fait rare et pense pour nous. Pendant ce temps les soutiers alimentent la chaudière et nous devons nous taire.

Au cas où n’aurions pas compris l’insistance à exposer le nombre de policiers mobilisés, le niveaux des amendes, la force de l’appareil étatique sont rappelés régulièrement.

La comédie des transferts de malades.

Les transferts inter-régionaux de malades ont constitué un des chapitres les plus manifestement orchestrés de la comédie médiatique servie au bon peuple.

Le premier transfert, dans la foulée d’une déclaration martiale destinée autant à regonfler le moral du petit peuple qu’à redorer l’image de l’état-major de la république s’est fait à l’aide d’un Airbus militaire. On nous l’a servi d’abord sous la forme d’images impressionnantes sans s’appesantir sur le  nombre de malades ainsi déplacés (6 par avion) comparé à la surcharge des hôpitaux de la région est.

Et l’aveu est venu quelques jours plus tard quand un des responsables de ces opérations, commentant cette fois un transfert en TGV reconverti, affirme qu’ainsi il libère des respirateurs. Tout est dit. Plutôt que de transporter des équipements des régions encore en capacité vers les régions en tension on a préféré mobiliser jusqu’à 8 (huit) personnels de santé par malade, des personnels par ailleurs épuisés et porteurs potentiels de la maladie. Le caractère spectaculaire de cette opération manifeste de communication ne pouvait pas être mieux mis en évidence. Il s’agissait de faire briller la capacité du pouvoir à mettre en oeuvre des  moyens importants plus que de soulager le système de soins. Et au passage, cerise sur le gâteau, on passe un coup de brosse à reluire sur Airbus et TGV.

L’autoritarisme, ADN du macronisme.

Sans surprise cette crise met également en pleine lumière la nature autoritaire de ce pouvoir sûr de lui, de sa compétence, de sa supériorité sur le commun des mortels.

On nous a d’abord annoncé dès le premier jour que 100000 policiers et gendarmes seraient mobilisés pour faire respecter le confinement. Deux semaines plus tard ils étaient devenus 160000.

Ajoutons à cela la comédie des masques largement documentés par ailleurs. Incapable d’avouer avoir commis une erreur ou avoir été dépassé par les événements ce pouvoir veut nous faire avaler que la situation a changé, que les masques hier peu si pas du tout utiles sont devenus au moins partiellement efficaces.

Ce point mérite une attention particulière. Si les médias montrent d’abord des filières de fabrication de masques « alternatifs » initiées par des institutions, souvent hospitalières, il faut se souvenir de ce que nous avons tous pu constater. Les initiatives spontanées, individuelles, de personnes qui ont décidé de fabriquer leur propres contributions à la bataille collective, d’envoyer leurs masques aux grands-parents, aux petits-enfants, de les donner à vendeuse de la supérette ou au facteur. Cette vérité-là n’est sans doute pas bonne à dire.

Deux France.

Avais-je vu, depuis 1968, à ce point le pays de mon quotidien si visiblement différent du pays d’en-haut?

 

 

 

 

 

La pari risqué des Démocrates sur Joe Biden.

Comme je l’esquissais hier Joe Biden est certainement promis à la nomination comme candidat du Parti Démocrate à la présidence mais cette candidature repose sur une hypothèse osée de la part de son parti. La procédure de destitution lancée par les Démocrates et terminée par un acquittement en Février a volontairement été concentrée sur le seul sujet ukrainien et la tentative de pression sur Zelenski opérée en 2019 par Donald Trump. Que cherchaient les dirigeants Démocrate en restreignant l’étendue de la procédure à ces sujets sans mettre sur la table par exemple les manquements pourtant patents de la faille Trump aux règles interdisant au président de profiter matériellement de sa fonction en recevant des contributions de puissances étrangères du fait de sa fonction (Emoluments clause)? On peut penser qu’il était important de ne pas polluer le temps de la campagne électorale avec une enquête longue et des auditions à répétition. Mais il était également nécessaire de liquider au plus vite le dossier ukrainien. On se souvient que le fils de Joe Biden a profité d’un salaire mensuel confortable de 50000 dollars à la direction de Burisma une entreprise ukrainienne soupçonnée de pratiques financières douteuse à l’époque où son père, vice-président de Barack Obame. Il  était également en charge des efforts pour combattre la corruption en particulier en Europe de l’Est. Il est même intervenu en toute transparence et en accord avec les autorités européennes pour faire limoger un procureur ukrainien connu pour ne pas combattre efficacement la corruption.

L’Ukraine et Burisma.

Dans ce dossier deux faits apparaissent clairement.
1-Joe Biden n’a rien fait d’illégal ni même de suspect en tant que vice-président dans son traitement des affaires ukrainiennes et ne semble pas avoir caché quoi que ce soit (contrairement à l’administration Trump en 2019 avec la tentative de pression sur Zelenski pour obtenir une enquête sur les Biden père et fils).
2-Hunter Biden obtenant un poste pour lequel il n’était pas qualifié pour un salaire mirobolant et donc du seul fait de la position de son père ne peut pas apparaître autrement que corrompu. Pour sa défense il peut arguer l’avoir fait en plein jour et n’avoir fait qu’anticiper le comportement devenu normal de la famille Trump depuis l’élection de Donald.

Mais le résultat électoral risque bien de se révéler catastrophique. Joe Biden se présente comme le Monsieur Propre qui va nettoyer les écuries d’Augias trumpiennes. La campagne sur l’Ukraine et les Biden que les Républicains avaient mis en sourdine tant que Bernie Sanders apparaissait comme le leader des primaires Démocrates va repartir de plus belle. Certains Démocrates l’ont d’ailleurs bien anticipé avec l’annonce du « Benghazi 2.0″.  Ils rappellent ainsi les tentatives de déstabilisation de la campagne Clinton lancées par les Républicains en 2016. Elles ont porté principalement sur deux thèmes. D’abord la gestion assez catastrophique, par Hilary Clint alors secrétaire d’état, de l’attaque de l’ambassade de Benghazi par un groupe rebelle lybien en 2012. Cela s’est terminé par la mort de plusieurs citoyens US dont l’ambassadeur. Si les enquêtes ont pu déterminer que Clinton n’avait rien à se reprocher d’autre que d’avoir été dépassée par les événements d’une guerre qu’elle n’aurait jamais du laisser déclencher son image de maladresse son image en a été durablement ternie. Assez pour les Républicains ulcérés par une affaire dans laquelle le pays est apparu en position de faiblesse se sentent autorisés à sans cesse relancer les questions sur le sujet. L’autre sujet qui a empoisonné la fin de campagne de Clinton est du même tonneau : les fameux e-mails. L’enquête a été mené par le FBI sous la direction de James Comey d’une manière dont on ne sait si on doit la qualifier de partisane (la fameuse annonce tardive du mois d’août sur la relance de l’enquête) ou simplement maladroite. Encore une fois Clinton s’en sort à demi blanchie car seulement accusée d’imprudence. Dans les deux cas les Républicains et Donald Trump en particulier n’ont eu de cesse de remettre le sujet sur le tapis. Établir une culpabilité ne leur importe pas. Leur objectif consiste à maintenir la pression et surtout un doute malsain qui puisse perturber l’image de l’adversaire dans l’esprit de l’électorat indécis ou indépendant.
Le même scénario est en train de se reproduire maintenant que Joe Biden est de fait devenu le candidat Démocrate. Les parlementaires Républicains relancent les investigation sur les Biden. La différence à mon avis notable se trouve dans les faits. Alors que l’on pouvait reprocher à Clinton des inconsistances, des erreurs d’appréciation, la corruption de la famille Biden : la recherche de profit matériel, financier, du fait de la position de pouvoir du père est une réalité. Cette vulnérabilité d’un candidat qui va se trouver face à un tir de barrage mettant en doute son intégrité a sans doute été sous-estimée par les dirigeants Démocrates. Ils pourront arguer du déluge d’accusations de communisme qui attendait Bernie Sanders et dire qu’elles auraient été rédhibitoires. Elles auraient été d’une autre nature et sans aucun doute plus facile à contrer avec une efficacité que seule l’expérience aurait pu démontrer.

Biden sur la scène.

L’expérience de 2016, entre autre, a montré que gagner la confrontation dans les débats télévisés entre candidats ne fait pas gagner l’élection. Ou peut-être qu’on peut gagner de multiples manières. Mais il est à peu près certain que la bête de scène Trump fera de la charpie de Joe Biden. Et si la victoire peut présenter plusieurs visages apparaître comme celui qui a cédé sur l’estrade affaiblit toujours l’image du vaincu.  « Sleepy Joe » va devoir se réveiller.

 

Mes liens et notes récents.

04/03/2020

https://www.vox.com/2020/3/3/21163826/super-tuesday-winners-losers-biden-sanders //Gagnants-Biden : évidemment. Le division idéologique des Démocrates. Le PArti Démocrate : le parti décide. Perdants-Bloomberg : évidemment. L’oligarchie avec Bloomerg. Bernie : chez les noirs.
https://www.vox.com/2020/3/3/21164151/virginia-democratic-primary-turnout-nearly-doubled //Une indication encourageante
https://twitter.com/DrIbram/status/1235013967069753344 //Une précision utile.
https://www.commondreams.org/news/2020/03/04/every-super-tuesday-state-exit-polls-majority-democratic-voters-support-eliminating //Qui gagne sur les idées.
https://www.juancole.com/2020/03/88888888.html //Ou perd. LA question raciale au coeur de la mobilisation de l’électorat noir qui constitue le pivot des troues Démocrates.
https://www.dailykos.com/bundles/elections/index.html //Délégués.

https://theintercept.com/2020/03/04/super-tuesday-primaries-california-pelosi-shahid-buttar/

https://www.vox.com/2020/3/3/21164151/virginia-democratic-primary-turnout-nearly-doubled //La participation.
https://www.salon.com/2020/03/04/a-wake-up-call-biden-voters-in-virginia-hope-huge-super-tuesday-win-boosts-nationwide-support/ //La Virginie semble montrer que la mobilisation effective des électeurs Démocrates vient de la droite du parti et infirme le discours de Bernie Sanders sur la mise ne mouvement de nouveaux électeurs restés à l’écart du jeu politique et que seule une campagne comme la sienne peut ramener.
https://thehill.com/homenews/campaign/485878-donna-brazile-calls-biden-comeback-most-impressive-72-hours-of-politics //Toutes les vieilles gloire de la bureaucratie Démocrate au secours de la victoire. Le seul qui se cache, l’artisan réelle du retour de Biden : Obama.
https://thehill.com/homenews/campaign/485877-nbc-exit-poll-shows-sanders-with-most-support-from-lgbtq-voters //Malgré Mayor Pete.
https://thehill.com/homenews/campaign/485856-bloomberg-to-reassess-campaign-following-lackluster-super-tuesday-showing //Reste. Rest pas. Ou retraite en douce?

https://theintercept.com/2020/03/03/mike-siegel-texas-10-congress-primary/

https://theintercept.com/2020/03/04/lulu-seikaly-texas-3-congress-primary/

https://talkingpointsmemo.com/live-blog/super-tuesday-results-bernie-sanders-joe-biden

Our Revolution California, Suely Saro, Tunua Thrash-Ntuk, Fatima Iqbal-Zubair, Jackie Fielder, and Georgette Gomez. Texas : Mike Siegel.
https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/03/joe-biden-has-won-already/ //L’hypocrise de la droite Démocrate maintenant décomplexée de plus en plus écœurante.
https://theintercept.com/2020/03/04/jessica-cisneros-texas-28-henry-cuellar-congress-primary/ //Sans une nouvelle majorité Démocrate ré-équilibrée à gauche un président Sanders (ou Warren) ne pourra pas vraiment gouverner.

https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/3/4/21164083/super-tuesday-results-joe-biden-win-ukraine

https://www.salon.com/2020/03/04/after-super-tuesday-it-looks-like-bernie-sanders-has-a-ceiling-this-is-not-good-news/

https://www.nytimes.com/interactive/2020/03/04/us/politics/super-tuesday-2020-results.html?action=click&module=Spotlight&pgtype=Homepage //Biden gagne là où il est remplacé par des pubs TV.
https://newrepublic.com/article/156749/joe-biden-thank-media-super-tuesday-win //Les medias ont été indulgents et sont rentréés dans la narration voulue par l’establishment Démocrate.
https://eu.usatoday.com/story/news/politics/elections/2020/03/04/super-tuesday-bernie-sanders-youth-votes-fell-short-compared-2016/4947795002/ //1-La participation a été élevée. 2-Pas tellement parmi les jeunes. 3-Donc une bonne nouvelle :: les électeurs Démocrates se mobilisent. 4-Un mauvaise, les jeunes favorables à Sanders moins que les autres

https://slate.com/business/2020/03/mike-bloomberg-biden-trump-money-hose.html?via=taps_top

 

Super-Tuesday. Deux vainqueurs : Trump et Obama.

Ainsi Bernie Sanders a perdu ce Mardi. La clarification qui en résulte ne laisse que deux prétendants réels en course. Tous deux des mâles septuagénaires blancs. Hasard!

Obama.

La préparation de cette étape des primaires a manifestement été soigneusement chorégraphiée par un artiste avec le retrait de deux candidats juste assez tôt pour venir faire allégeance au champion lors de la dernière réunion avant le scrutin et même après le début des votes par correspondance ce qui laisse un certains nombres de votes (pour Klobuchar, Buttigieg et Steyer) dans un état juridique encore indéterminé. Le magicien à l’oeuvre ne peut être que le grand tireur de ficelles qui agit dans la coulisse : Barack Obama. Contrairement à l’agitation plus ou moins désordonnée des Clinton mère et fille des dernières semaines il est resté discret sur la place médiatique mais n’a sans aucun doute pas cessé de consulter et conseiller.

Bloomberg.

Le sort de Michael Bloomberg semble au passage réglé à la satisfaction générale de l’establishment. Ses millions lui permettront peut-être de différer sa sortie et négocier une retraite honorable. Et ces messieurs-dames vont pouvoir clamer haut et fort que l’on ne peut pas acheter une élection. Non Monsieur, pas de ça chez nous les honorables Démocrates de Wall-Street! Pauvre petit « Mini Mike ». Non seulement Donald Trump au petites mains se moque de  sa taille mais ses nouveaux amis se refont une unité sur son dos. Il pourra se consoler avec l’idée qu’il reste le grand manitou du combat contre la prolifération des armes à feu. Cela ne lui a pas permis d’emporter la Virginie mais l’empêche pour longtemps de se présenter comme Républicain. On pourra d’ailleurs mesurer sa volonté de nuisance si par hasard il tente de se présenter comme Indépendant à l’élection de Novembre. Le comble du ridicule se lit dans sa seule victoire. Il a remporté la primaire des Samoa américaines, territoire et pas même état de plein exercice. La revue des positions de l’establishment Démocrate vis-à-vis de cette pièce rapportée qu’ils ne pouvaient pas récuser est intéressante. Elle oscille du favorable à l’hostile, comme s’il n’avait été pour eux depuis le début qu’un pion tactique

Warren.

Le plus catastrophique en apparence n’est cependant pas la situation de Bernie Sanders qui demeure en piste en position encore crédible comparable à celle de 2016. Elizabeth Warren non seulement n’a pas gagné dans son état du Massachusetts où elle termine troisième derrière Biden et Sanders. Les avis étaient déjà partagés au sein de la gauche avant ce Mardi sur l’intérêt de son maintien. Certains préféraient que deux candidats ratissant plus large améliorent le score global alors que d’autres préféraient faire masse sur un seul nom contre des adversaires de plus en plus unifiés. Les deux points de vue peuvent se défendre et leur pertinence dépend en fait de la situation  particulière dans les états. Il n’y a sans doute pas de réponse absolue à cette question. Il est d’ailleurs probable que Warren soit à ce jour la seule chance, minime, d’avoir autre chose à la Maison Blanche qu’un défenseur de la finance. Elle devra choisir dans les jours, peut-être les semaines, à venir entre son engagement contre la prédation financière et les pressions de ses amis politiques. Rien n’est joué dans la mesure où elle n’est pas une politicienne Démocrate typique, venue à la politique tardivement et à partir de l’autre bord partisan. Elle pourra toujours être créditée d’avoir démoli la candidature de Bloomberg dans les débats.

La participation.

Bonne nouvelle malgré tout la participation semble être en significative progression par rapport à 2016. Les primaires en Iowa et New-Hampshire ne l’avaient pas montré. Le tableau de la participation de l’Election Project sera mis à jour progressivement. On pourra donc faire une comparaison complète. Ces résultats vont à l’encontre du discours de la campagne de Sanders qui avance qu’il est celui qui peut peut mobiliser les électeurs abstentionnistes dont les Démocrates ont besoin pour gagner contre Donald Trump. Or les plus grosses participations semblent bien en phase avec les succès de Joe Biden.

La division.

Le camp Démocrate sort nettement divisé de cette primaire avec deux camps difficiles à réconcilier comme le montre le billet de Kevin Drum dans Mother Jones qui semble nier l’existence d’un « establishment Démocrate » au moins dans l’esprit des électeurs clés de la Caroline du Sud. Rien de vraiment étonnant de la part de Mother Jones souvent qualifiés comme « à gauche du Centre » sans que l’on sache si cela signifie le flanc gauche au sein du courant centriste ou le courant extérieur immédiatement à la gauche de celui-ci. Le centre n’ayant pas plus d’existence politique aux Etats Unis d’Amérique qu’il n’en a en France cela a-t-il vraiment de l’importance sinon comme un exemple de la montée en puissance du courant de droite dans la mouvance Démocrate depuis qulques jours?

Donald Trump.

Cette division et le rassemblement autour d’un candidat, Joe Biden, que Donald Trump doit trouver à sa main dans la perspective des débats de la phase finale doit réjouir les Républicains. Ils sont privés cette année du formidable haut-parleur trumpiste qu’a été la campagne des primaires de 2016

La campagne de dénigrement centré sur les affaires ukrainiennes va probablement repartir de plus belle. Et peu leur importe qu’il n’y ait rien là d’illégal ce qui est probable. Le bruit fait autour de la famille Biden suffira et rencontrera d’autant plus d’écho que la corruption de cette famille s’étale au grand jour. Hunter Biden n’aurait jamais eu un poste à 50000 (oui cinquante mille) dollars mensuels s’il n’avait pas été le fils sans qualification particulière du vice-président.

A suivre : les élections locales dont les résultats ne sont pas encore tous connus. On y trouve des choses intéressantes.

 Mes liens et notes des derniers jours.

02/03/2020

https://thehill.com/homenews/campaign/485408-klobuchar-cancels-campaign-rally-after-protests

https://www.motherjones.com/2020-elections/2020/03/pete-buttigieg-drops-out/ //Et autant de délégués tombés sans coup férir dans l’escarcelle de « Sleepy Joe ». Et même sans marchandage à la convention.

https://thehill.com/homenews/campaign/485388-democratic-candidates-gear-up-for-a-dramatic-super-tuesday

https://www.mediapart.fr/journal/international/020320/mike-bloomberg-le-pari-electoral-d-un-des-hommes-les-plus-riches-du-monde

https://www.thenation.com/article/politics/brokered-convention-disaster/ //Comment saboter son propre parti si les militats et sympathisants ne font pas ce que les patrons attendent…Les précédents ne manquent pas. .Dans les deux sens.

https://theoutline.com/post/8721/democratic-debaste-superdelegates-dnc-convention?utm_source=contributor_pages&zd=1&zi=3rzx7iy4

https://truthout.org/articles/it-took-joe-biden-32-years-and-3-presidential-campaigns-to-win-one-primary/ //No comment

https://www.currentaffairs.org/2020/02/shahid-buttar-must-defeat-nancy-pelosi

https://ijr.com/pelosi-comfortable-sanders-democratic-nominee/

https://www.salon.com/2020/03/02/dealing-with-bernie-doubt-my-letter-to-a-skeptical-friend/ //Les élections se perdraient-elle au centre?
https://www.salon.com/2020/03/02/how-to-explain-bernie-sanders-rise-mainstream-media-looks-to-russian-meddling_partner/ //Leur opposition viscérale à l’idée de l’existence même d’une gauche et leur incapacité à l’autocritique leur fait mélanger leurs obsessions.
https://www.npr.org/2020/03/02/800856100/sen-amy-klobuchar-ends-presidential-campaign //Plus rien à perdre ni rien à gagner en plus. Mayor Pete et Klobuchar au secours du soldat Biden. Elle évite une possible humiliante défaite dans son propre état et renforce le nombre de délégués du champion de son courant au sein du Parti Démocrate.
https://thehill.com/homenews/campaign/485511-harry-reid-endorses-bidens-white-house-bid //Toute la vieille garde appelée à la rescousse.
https://www.motherjones.com/2020-elections/2020/03/bloombergs-biggest-advantage-in-virginia-is-how-much-the-nra-hates-him/ //La question des armes à feu est brûlante en Virginie. La passé de miltant anti-arme de de Bloomberg peut le servir dans un état sans favori très clair.
https://projects.fivethirtyeight.com/2020-primary-forecast/virginia/ //un état sans favori très clair.

https://theintercept.com/2020/03/02/democrats-craving-a-brokered-convention-including-elizabeth-warren-should-learn-the-lessons-of-1968/

https://slate.com/news-and-politics/2020/03/pete-buttigieg-2020-campaign-good-for-democrats.html?via=taps_top

https://slate.com/news-and-politics/2020/03/2020-senate-primaries-alabama-south-carolina.html

https://www.vox.com/2020/3/2/21142609/super-tuesday-2020-polls-delegates-contested-convention

https://www.thenation.com/article/politics/endorsement-2020-bernie-sanders/ //Au milieu de la foule des vieux caciques Démocrates la vénérable maison prend ses responsabilités.
https://talkingpointsmemo.com/news/moderates-unite-buttigieg-is-reportedly-planning-to-endorse-biden //Comme si cela était programmé.

https://eu.usatoday.com/story/news/politics/elections/2020/03/01/pete-buttigieg-exit-democratic-primary-amy-klobuchar-joe-biden/4926426002/

https://projects.fivethirtyeight.com/super-tuesday/

03/03/2020

https://www.npr.org/2020/03/03/811245436/bloomberg-bets-500-million-on-super-tuesday-wins-talks-about-convention-deal

https://thehill.com/homenews/campaign/485608-5-things-to-watch-on-super-tuesday //La marge de Sanders en CA. Bloomberg peut-il gagner un seul état (Virginie?). La force de la vague Biden dans le Sus (Est). Warren battue au MS? Combien de délégués pour Sanders à la fin de la journée.
https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/03/super-tuesday-is-looking-up-for-joe-biden/ //Pas une surprise mais Mother Jones est bien du côté de l’establishment.

https://slate.com/news-and-politics/2020/03/super-tuesday-early-voting-delegates-buttigieg-klobuchar-steyer.html?via=taps_top

https://slate.com/news-and-politics/2020/03/super-tuesday-results-chaos-democratic-race.html?via=taps_top

https://slate.com/news-and-politics/2020/03/if-you-think-elizabeth-warren-would-be-the-best-president-you-should-vote-for-her-now.html?via=taps_top //La hargne anti-Bernie pas forcément là où on l’attendait le plus.

https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/3/3/21155150/electoral-college-2020-bernie-sanders-joe-biden-trump-wisconsin

https://theintercept.com/2020/03/03/warren-sanders-working-families-party/

https://www.thenation.com/article/politics/elizabeth-warren-emilys-list-endorsement/ //La grande perdante, Warren.
https://www.currentaffairs.org/2020/03/what-the-stakes-are //Obama a donné le signal.
http://inthesetimes.com/article/22337/elizabeth-warren-bernie-sanders-super-tuesday-biden-drop-out //Les avis sont partagés sur le maintien de Warren dans la compétition. Rester pour faire masse contre Biden et ratisser plus large ou unifier toutes les forces dès maintenant sur un seul nom. La première option plus difficile à mettre en œuvre pourrait bien se révéler plus efficace au final.
https://www.truthdig.com/articles/a-final-super-tuesday-plea-to-warren-voters/ //Idem
https://truthout.org/articles/centrists-will-still-be-split-on-super-tuesday/ //Et n’oublions pas de diviser pour mieux affronter l’ennemi.

04/03/2020

https://www.vox.com/2020/3/3/21163826/super-tuesday-winners-losers-biden-sanders //Gagnants-Biden : évidemment. Le division idéologique des Démocrates. Le PArti Démocrate : le parti décide. Perdants-Bloomberg : évidemment. L’oligarchie avec Bloomerg. Bernie : chez les noirs.
https://www.vox.com/2020/3/3/21164151/virginia-democratic-primary-turnout-nearly-doubled //Une indication encourageante
https://twitter.com/DrIbram/status/1235013967069753344 //Une précision utile.
https://www.commondreams.org/news/2020/03/04/every-super-tuesday-state-exit-polls-majority-democratic-voters-support-eliminating //Qui gagne sur les idées.
https://www.juancole.com/2020/03/88888888.html //Ou perd. LA question raciale au coeur de la mobilisation de l’électorat noir qui constitue le pivot des troues Démocrates.
https://www.dailykos.com/bundles/elections/index.html //Délégués.

https://theintercept.com/2020/03/04/super-tuesday-primaries-california-pelosi-shahid-buttar/

https://www.vox.com/2020/3/3/21164151/virginia-democratic-primary-turnout-nearly-doubled //La participation.
https://www.salon.com/2020/03/04/a-wake-up-call-biden-voters-in-virginia-hope-huge-super-tuesday-win-boosts-nationwide-support/ //La Virginie semble montrer que la mobilisation effective des électeurs Démocrates vient de la droite du parti et infirme le discours de Bernie Sanders sur la mise ne mouvement de nouveaux électeurs restés à l’écart du jeu politique et que seule une campagne comme la sienne peut ramener.
https://thehill.com/homenews/campaign/485878-donna-brazile-calls-biden-comeback-most-impressive-72-hours-of-politics //Toutes les vieilles gloire de la bureaucratie Démocrate au secours de la victoire. Le seul qui se cache, l’artisan réelle du retour de Biden : Obama.
https://thehill.com/homenews/campaign/485877-nbc-exit-poll-shows-sanders-with-most-support-from-lgbtq-voters //Malgré Mayor Pete.
https://thehill.com/homenews/campaign/485856-bloomberg-to-reassess-campaign-following-lackluster-super-tuesday-showing //Reste. Rest pas. Ou retraite en douce?

https://theintercept.com/2020/03/03/mike-siegel-texas-10-congress-primary/

https://theintercept.com/2020/03/04/lulu-seikaly-texas-3-congress-primary/

https://talkingpointsmemo.com/live-blog/super-tuesday-results-bernie-sanders-joe-biden

La mère de toutes les primaires, c’est demain.

Et nous sommes tous au pied du mur, même si nous ne votons pas ce Mardi lors du Super-Tuesday, devenu un des plus grandes attractions de la politique spectacle mondiale. Comme d’habitude Mathieu Magnaudeix a résumé la situation dans un article soigneusement documenté.

Après la Caroline du Sud.

Oui, Joe Biden a lourdement gagné et Bernie Sanders lourdement perdu la primaire de Caroline du Sud. Le contingent des électeurs noirs, bien encadré par le notables locaux comme Jim Clyburg,  reste fidèle à la nostalgie des années Obama. Personne n’avait prévu l’ampleur de la victoire/défaite. Biden a remporté plus du double des voix de Sanders et, d’après les sondages de sortie des urnes, soixante pour cent des voix noires. Les résultats des états du sud seront donc scrutés à la loupe. Si la position de Sanders semble assez solide chez les hispaniques, merci Alexandria Occasio Cortez  et la Californie, malgré les débat autour de ses déclarations sur Cuba qui impactent surtout la Floride qui ne vote que dans deux semaines, les autres minorités montreront demain l’étendue de leur ralliement. La participation importante de l’électorat de Caroline du Sud contrairement à ce qui a été observé dans les primaires précédentes semble indiquer une forte capacité de mobilisation de l’électorat classique Démocrate, noir en particulier.

Le premier enseignement de la primaire de Samedi dernier en Caroline du Sud réside sans doute dans la fin annoncée de l’aventure Bloomberg. Il semble manifeste que l’establishment Démocrate ayant pris la mesure de la révolte de la base a déjà fait pression sur Pete Buttigieg pou qu’il se retire avant la primaire test. Au passage voici une poignée de délégués qu’il a glané contre toute attente en Iowa et au New-Hamphire qui vont tomber tout cuits dans la poche de « Sleepy Joe » à la convention même si les commentateurs, toujours avides de  préserver ce qu’ils peuvent de suspense vont continuer à les aligner dans une colonne « Buttigieg » devenue inopérante. Biden part donc avec un net avantage sur le multi-milliardaire de New-York ce Mardi. « Mayor Pete » s’est bien gardé de déclarer un soutien officiel à l’un des deux grands de son courant pour ne pas offenser l’avenir. Il rest évidemment candidat à un maroquins ministériel en cas de victoire Démocrate à la présidentielle mais surtout sa base électorale n’est peut-être pas si prête à le suivre si rapidement.  Le second choix de ses électeurs se divise entre Sanders, Biden et Warren, voire Klobuchar. Le retrait de cette dernière devrait se produire après la prochaine journée. Elle n’a plus rien ni à prouver ni à gagner.

L’attitude de la direction Démocrate était depuis plusieurs semaines résolument « tout pour Bloomberg ». Le hasard fait que je reçois une quantité de la propagande électorale Démocrate, effet secondaire de mon abonnement à « Mother Jones », « The Nation » et quelques autres publications. Les mails se soutien à Bloomberg émanant des différents organes de campagne qui ne sont pas directement affiliés aux campagnes des candidats avaient tendance à se multiplier avec l’avancement des primaires mais l’irruption de Bloomberg dans les débats télévisés à partir de Février a précipité les choses. Alors que le débit était d’environ un tous les deux jours auparavant on est passé à deux à trois par jour précisément orientés sur le soutien à Bloomberg. Le plus drôle est sans doute que tous ces mails déguisés en sondages se terminent par un appel au dons. S’agissant de Monsieur « Soixante milliards » Bloomberg qui se targue de finacer seul sa campagne il y aurait de quoi sourire  si les enjeux n’étaient pas si énormes

Tout sauf Sanders.

En 2016, quelques jours avant la primaire de Californie qui se tenait encore en fin de cycle Tom Hayden (quelques semaines avant sa mort) avait écrit une tribune expliquant qu’entre le choix des idées qui le poussait à soutenir Bernie Sanders et celui de la raison, la fameuse « électabilité » qui le poussait vers Hilary Clinton il avait fini par se résoudre à choisir la seconde. Il avait personnellement connu les deux personnes depuis le début de leurs vies politiques. Il avouait craindre le déferlement incontrôlable du raz-de-marée de la propagande Républicaine contre « Bernie le socialiste », garantie selon lui de l’échec. Que dirait-il maintenant en écoutant le déferlement effectivement insensé de la propagande issue essentiellement de l’establishment Démocrate et des médias supposés appartenir au camp de l’opposition à Donald Trump au premier rang du quel se trouve la chaîne MSNBC?  On atteint même des sommets. Faute de pouvoir accuser Benrie Sanders de la responsabilité de l’épidémie de coronavirus on tente de lui attribuer le soutien russe.

Une seule personne semble garder son sang-froid du côté de l’establishment Démocrate : Nancy Pelosi. Elle a pris soin de déclarer qu’elle n’avait rien contre la nomination de Bernie Sanders. Fine politique elle sait que son état, la Califormie risque de lui donner une forte majorité et elle-même se trouve dans sa propre primaire de députée confrontée à une opposition de gauche en la personne de Shaid Buttar. Ce seul fait est révélateur de l’évolution politique générale. Et tle système particulier des « primaires de la mort » californien où les candidats de tous les partis sont présentés dans la même élection peut réserver des surprises. Pour info il y 3 Démocrates et 2 Républicains dans la primaire du district de Pelosi.

 Et si la présidentielle n’était pas le plus important?

Evidemment battre Donald Trump est le principal objectif de l’élection de Novembre mais un(e) président(e) Démocrate ne sera libre de ses mouvements que s’il dispose d’une majorité au Sénat. Etant donné qu’il est à peut près impossible que les Démocrates emportent soixante sièges de sénateurs la règle de l’obstruction (filibuster) permettra de bloquer la plupart des projets. Une présidence Sanders ou Warren compliquerait même le schéma en faisant perdre un siège. Celui de Warren serait sans doute récupéré par une élection mais celui du Vermont serait perdu car le gouverneur Républicain nommerait sans aucun doute un politicien de son parti. Le Sénat pourrait bien être l’enjeu majeur malgré tout de cette élection.

Et bien sûr les Démocrates doivent garder leur majorité à la Chambre des Représentants même si elle leur est de peu d’utilité sans la majorité au Sénat. Depuis les élections de 2018 ils ont voté plusieurs centaines de lois à la Chambre, toutes restées lettre morte puisque le patron Républicain du Sénat ne les a même pas mises au vote dans son assemblée.

A suivre.

 

Mes liens et notes de ces derniers jours.

25/02/2020

https://theintercept.com/2020/02/24/mike-bloomberg-investment-portfolio/ //L’argent, l’argent, l’argent…

https://slate.com/news-and-politics/2020/02/establishment-bernie-sanders-taunting-boo-hoo.html?via=taps_top

https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/2/24/21151143/bernie-sanders-2020-polls-medicare-for-all //Electabilité, électabilité!
https://www.thenation.com/article/politics/progressive-primary-races/ //IL03: Dan Lipinski vs Marie Newman. TX28: Henry Cuellar vs Jessica Cisneros. CA16: Jim Costa vs Esmeralda Soria. OH-03: Joyce Beatty vs Morgan Harper. NY-16: Eliot Engel vs Jamaal Bowman vs Andom Ghebreghiorgis. NY-09: Yvette Clarke vs Adem Bunkeddek. MA-01: Richard Neal vs Alex Morse. La présidentielle n’est pas la seule compétition en jeu.
https://www.salon.com/2020/02/24/joe-biden-plummets-in-sc-polls-bernie-sanders-rises-in-wisconsin-michigan-pennsylvania/ //Si Bernie gagne le cœur des noirs Biden est foutu. Et Tiny Mike?
https://www.commondreams.org/news/2020/02/25/declaring-critics-price-tag-dead-wrong-sanders-unveils-proposals-pay-bold //Attention, le retour de bâton va être spectaculaire. Mais pour quoi faire?
https://www.commondreams.org/news/2020/02/24/people-versus-oligarch-bloomberg-planning-all-out-media-assault-sanders-ahead-super //L’argent, l’argent, l’argent…
https://www.dailykos.com/stories/2020/2/24/1921623/–We-need-to-find-a-consensus-candidate-Markos-Moulitsas-on-the-current-state-of-the-primary#read-more //Et si Tiny Mike était le sauveur de Warren. Tirant le débat à droite d’une manière insupportable et trop visible il ré-équilibre pour donner à Elizabeth Warren la position « centrale » sinon centriste dont elle a besoin.
https://www.salon.com/2020/02/25/can-bernie-win-absolutely–and-i-dont-even-support-him/ //Et quelques uns prennent le temps de la réflexion.

https://www.thenation.com/article/politics/get-ready-for-the-anti-sanders-media-avalanche/

https://www.salon.com/2020/02/25/leaked-audio-mike-bloomberg-trashes-obama-and-vows-to-defend-the-banks-in-goldman-sachs-speech/ //L’argent, l’argent, l’argent…
https://www.youtube.com/watch?v=SE6ZOejvD7I&mc_cid=dec15b1740&mc_eid=0aafe5a986 //Lee Camp le fait mieux que personne quand il s’agit me ridiculiser la droite surtout la droite Démocrate. Et qu’il ne se laisse pas aller à ses petits penchants conspirationistes.

https://www.commondreams.org/news/2020/02/25/air-desperation-says-sanders-campaign-democratic-establishment-launches-all-out

26/02/2020

https://thehill.com/homenews/the-memo/484661-winners-and-losers-from-the-south-carolina-debate

https://thehill.com/homenews/campaign/484658-candidates-engage-in-most-negative-debate-so-far //Après le meilleur débat la semaine dernière, le plus mauvais.
https://thehill.com/homenews/campaign/484657-trump-campaign-calls-democratic-party-a-hot-mess-after-debate //Et Trump en rajopute.
https://www.motherjones.com/politics/2020/02/the-south-carolina-debate-finally-put-bernie-sanders-in-the-hot-seat/ //L’hommage du vice à la vertu.
https://www.motherjones.com/politics/2020/02/the-south-carolina-debate-finally-put-bernie-sanders-in-the-hot-seat/ //Warren a profité de l’occasion pour se repositionner en recours contre Bernie Sanders.
https://slate.com/news-and-politics/2020/02/democratic-debate-demonstrates-there-are-too-many-democratic-candidates-left-in-the-race.html?via=homepage_taps_top //Un auytre message anti-Bernie.
https://slate.com/news-and-politics/2020/02/bloomberg-almost-said-he-bought-congress-during-the-south-carolina-debate.html?via=taps_top //L’argent, l’argent, l’argent…
https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/2/25/21153608/winners-losers-democratic-debate-south-carolina-cbs //Gagnants : Sanders. Trump. Perdants : Klobuchar et les modérateurs.
https://www.vox.com/2020/2/25/21153846/filibuster-south-carolina-debate-democratic-primary-2020 //Le contrôle du Séant reste une des clés.
https://www.thenation.com/article/politics/biden-bernie-debate-front-runners/ //Gagnants : zéro. Seulement des survivanst.
https://www.commondreams.org/news/2020/02/25/genuinely-disturbing-company-reportedly-affiliated-bloomberg-campaigns-nda-blocks //Bloomberg, Bloomberg, Bloomberg…
https://www.dailykos.com/stories/2020/2/25/1922082/-Winners-and-losersfrom-the-South-Carolina-Democratic-debate //Gagnants : JOe Biden, CBS, Warren. Sanders, Perdants : Klobuchar, Buttigieg, les milliardaires.
https://www.alternet.org/2020/02/there-were-zero-winners-and-lots-of-losers-at-the-democratic-presidential-primary-debate/ //Zéro gagnant, zéro perdants dans la débâcle.
https://www.commondreams.org/news/2020/02/26/audience-full-rich-people-1750-ticket-prices-democratic-debate-sparks-disgust //L’argent, l’argent, l’argent…
htthttps://theintercept.com/2020/02/26/our-revolution-bernie-sanders-donor-contributions/ps://theintercept.com/2020/02/26/our-revolution-bernie-sanders-donor-contributions/ //Rien n’est de trop pour la droite.

27/02/2020

https://theintercept.com/2020/02/27/dnc-superdelegate-convention-gop-donor/ //L’argent, l’argent, l’argent…
https://www.vox.com/2020/2/27/21150341/elizabeth-warren-procedural-reform-social-trust //Reconstruire un pays, un sacré boulot.
https://www.commondreams.org/news/2020/02/27/public-doesnt-really-decide-msnbc-guest-under-fire-saying-voters-wont-choose-dem //Plus la peine de se cacher : les électeurs ne comptent pas en face de la volonté de l’establishment du parti.
https://www.dailykos.com/stories/2020/2/27/1922487/-America-is-about-to-get-a-godawful-lesson-in-why-health-care-should-never-be-a-for-profit-business //Le coronavirus comme un révélateur de l’importance d’une assurance santé universelle publique.
https://www.dailykos.com/stories/2020/2/27/1922484/-From-killing-the-filibuster-to-her-detailed-plans-only-Warren-is-serious-about-enacting-real-change //Fidèle à sa manière elle continue à exposer des plans pratiques pour un réel changement.
https://talkingpointsmemo.com/news/wh-moves-to-screen-scientists-statements-on-coronavirus //La police de l’information pour éviter lé vérité de se répandre.
https://talkingpointsmemo.com/edblog/silencing-fauci //idem.
https://www.currentaffairs.org/2020/02/shahid-buttar-must-defeat-nancy-pelosi //Nancy sentira-t-elle le vent du boulet?
http://inthesetimes.com/article/22330/Sanders-Warren-2020-AIPAC-Israel-Palestine-Centrist //Bernie a montré la voie et il est suivi.

28/02/2020

https://theintercept.com/2020/02/28/bloomberg-super-tuesday-texas-california-democratic-party-hires/ //L’argent, l’argent, l’argent…

29/02/2020

https://thehill.com/homenews/administration/485297-trump-says-administration-is-very-strongly-considering-closing-the //Enfin un bon prétexte pour fermer la frontière.

https://thehill.com/homenews/house/484699-pelosi-confirms-that-shed-be-comfortable-with-sanders-at-top-of-ticket

 

01/03/2020

https://www.vox.com/2020/2/29/21158885/south-carolina-primary-winner //Gagnants: Biden, Hames Clyburg, le suspense médiatique. Perdants : Bloomberg, Steyer.

https://truthout.org/articles/it-took-joe-biden-32-years-and-3-presidential-campaigns-to-win-one-primary/

https://www.alternet.org/2020/03/the-real-global-threat-to-21st-century-freedom-is-authoritarian-capitalism-not-democratic-socialism/

https://www.alternet.org/2020/03/nightmare-scenario-for-lindsey-graham-as-opponent-drops-bombshell-about-surprise-voter-turnout-in-south-carolinas-gop-counties //La participation toujours…
https://www.alternet.org/2020/03/cnn-host-michael-smerconish-slammed-for-comparing-sanders-surge-to-spread-of-coronavirus/ //Le coronavirus après les nazis. Rien ne les arrête.

02/03/2020

https://thehill.com/homenews/campaign/485408-klobuchar-cancels-campaign-rally-after-protests

https://www.motherjones.com/2020-elections/2020/03/pete-buttigieg-drops-out/ //Et autant de délégués tombés sans coup férir dans l’escarcelle de « Sleepy Joe ». Et même sans marchandage à la convention.

https://thehill.com/homenews/campaign/485388-democratic-candidates-gear-up-for-a-dramatic-super-tuesday

https://www.mediapart.fr/journal/international/020320/mike-bloomberg-le-pari-electoral-d-un-des-hommes-les-plus-riches-du-monde

https://www.thenation.com/article/politics/brokered-convention-disaster/ //Comment saboter son propre parti si les militats et sympathisants ne font pas ce que les patrons attendent…Les précédents ne manquent pas. .Dans les deux sens.

https://theoutline.com/post/8721/democratic-debaste-superdelegates-dnc-convention?utm_source=contributor_pages&zd=1&zi=3rzx7iy4

https://truthout.org/articles/it-took-joe-biden-32-years-and-3-presidential-campaigns-to-win-one-primary/ //No comment

https://www.currentaffairs.org/2020/02/shahid-buttar-must-defeat-nancy-pelosi

https://ijr.com/pelosi-comfortable-sanders-democratic-nominee/

https://www.salon.com/2020/03/02/dealing-with-bernie-doubt-my-letter-to-a-skeptical-friend/ //Les élections se perdraient-elle au centre?
https://www.salon.com/2020/03/02/how-to-explain-bernie-sanders-rise-mainstream-media-looks-to-russian-meddling_partner/ //Leur opposition viscérale à l’idée de l’existence même d’une gauche et leur incapacité à l’autocritique leur fait mélanger leurs obsessions.

New-Hampshire. On peut commencer les primaires?

Après la débâcle de l’Iowa qui n’a pas encore connu sa conclusion ce mardi 11 se déroule la première réelle élection primaire, celle dans laquelle on procède selon une étrange vieille méthode qui consiste à compter les voix reçues par les différents candidats et on déclare vainqueur celui qui en a reçu le plus.

Retour sur l’Iowa.

Le premier caucus de la saison électorale s’est trouvé coincé la veille du discours sur l’état de l’Union tenu par un Donald Trump attendant le lendemain le verdict sans surprise du procès en destitution. Il a sans doute été frustré par le calendrier ne ne pouvoir transformer l’événement en célébration de sa grandeur. Ce n’était que partie remise. L’importance de la consultation en Iowa chez les Démocrates signait leur entrée officielle dans la compétition qui se terminera en Novembre. Ils ont réussi à la rater dans les grandes dimensions et à se ridiculiser. Faire à ce point tout faux à la fois en matière d’organisation et de méthode relève du grand art. Du côté technique une application réalisée à la va-vite, sans protection sérieuse contre les attaques externes, des tests approximatifs et un dimensionnement des lignes téléphoniques et de la capacité à mettre en ligne pour les connexions de l’application manifestement sous-estimés. Les liens de la société qui a développé l’application avec l’establishment Démocrate et la campagne de Buttigieg n’expliquent rien mais ouvre la voie à toutes les explications conspirationnistes.

Au-delà de la durable impression d’amateurisme que reste–t-il de ce caucus?

La presse a retenu la bonne prestation de Pete Buttigieg qui couplée à la mauvaise performance de Joe Biden fait passer l’ancien maire de South Bend pour le possible nouveau champion de la droite Démocrate sans pour autant faire une différence décisive. La campagne de « Mayor Pete » tente de faire passer son champion une sorte de nouveau Kennedy fusionné avec un nouvel Obama sans trop de succès.

La réussite de Bernie Sanders ne peut pas être passée sous silence à la différence d’autres symptômes inquiétants.

La participation a été du même ordre de grandeur qu’en 2016 et bien inférieure à celle de 2008 quand la nouveauté de la présence d’Obama dynamisait l’électorat. La réussite du pari de Bernie Sanders repose sur une mobilisation de déçus du système et de nouveaux électeurs pour compenser celle de la base trumpiste. Plus que le relatif bon score réalisé dans les votes la participation la participation devrait inquiéter. La comparaison avec 2016 doit cependant être prise avec des pincettes car le débat politique a considérablement changé et le nombre de candidats Démocrates  a pu dissuader une parti de l’électorat et rend moins lisibles les résultats.

La presse a été à peu près unanime pour oublier la troisième place de Warren alors qu’elle aurait pu étonner en passant devant Joe Biden. Le débat sur l’électabilité de Sanders n’a pu que rebondir après ces résultats qui montrent un électorat Démocrate très fragmenté et laissent présager d’une convention sans leader clair. Dans cette hypothèse trouver un candidat capable d’unifier le parti dans la bataille finale sera à l’ordre du jour. Elizabeth Warren est la mieux placée pour jouer ce rôle. Pour le faire elle doit rester dans la course jusqu’au bout, ne pas se faire distancer prématurément et maintenir les finances de sa campagne à flot.

Un absent a aussi marqué de sa présence dans l’ombre ce premier round : Mike Bloomberg qui ne sera en lice que le 3 Mars lors du « Super-Tuesday ». Cela ne l’empêche pas dépenser des millions de dollars (environ 200 à ce jour) en publicités et d’être bien là pour marquer les esprits.

La primaire du New-Hampshire.

Moins rural que l’Iowa le New-Hampshire n’est malgré tout guère plus représentatif de l’ensemble du pays. Il présente même une tradition d’originalité libertarienne qui rend la primaire particulièrement ouverte. On pourrait même assister à une remontée surprise d’un des candidats du bas du peloton comme Tulsi Gabbard.

Et tout cela sur un fond de sondages qui montrent que la dégringolade de Joe Biden continue et la côte de Sanders monte.

 

Mes liens et notes de la période.

04/02/2020

https://www.motherjones.com/politics/2020/02/iowa-app-meltdown/ //Vote électronique c’est sur et sans danger on vous dit. Jetez donc à la poubelle toutes ces vieilleries de papiers.
https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/02/ukrainegate-is-not-at-all-similar-to-an-executive-order/ //Les Républicains préparent la défaite.
https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/02/the-iowa-caucus-fubar/ //L’ironie amère d’un « centriste » Démocrate.
https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/2/3/21121665/iowa-caucus-results-2020-delegates-who-is-winning-coin-flip //Pour ajouter à la confusion.
https://www.salon.com/2020/02/03/what-happens-next-if-iowa-and-nevada-2020-caucuses-are-disrupted_partner/ //La confusion en Iowa n’est pas une nouveauté absolue.
https://www.dailykos.com/stories/2020/2/3/1916391/-Iowa-caucuses-in-a-shambles-as-reporting-system-breaks-down#view-story //La fin des caucuses?
https://www.truthdig.com/articles/amid-iowa-results-debacle-sanders-campaign-signals-victory/ //Publier des résultats suffisamment représentatifs va empêcher les autres de tripoter les chiffres.
https://www.commondreams.org/news/2020/02/04/after-epic-nightmare-iowa-democratic-app-built-secretive-firm-shadow-inc-comes-under //Et les rats quittent le navire en courant. N’est-ce pas ACRONYM?

https://www.salon.com/2020/02/04/iowa-clusterfk-who-won-who-knows-but-democrats-and-america-clearly-lost/

https://www.alternet.org/2020/02/here-are-the-2-historical-inflection-points-that-turned-the-gop-into-a-threat-to-democracy/ //Deux moments historiques ont causé la dérive a-démocratique du GOP : la déroute de Goldwater face à Johnson en 1964 et l’élection de Barack Obama en 2008. Les deux les amènent à se concentrer sur
https://thehill.com/homenews/campaign/481337-biden-endorsed-by-jfk-daughter-caroline-kennedy //Au secours, au secours. On va même chercher les reliques de la famille Kennedy pour sauver le soldat Biden.
https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/2/4/21122149/iowa-democratic-caucuses-technical-issues-paper-trail //Un bon point dans sur fond de désastre.
https://www.salon.com/2020/02/04/everyone-calm-down-iowas-caucus-snafu-is-a-minor-bump-not-a-world-ending-conspiracy/ //Et un autre : finissons-en avec ces caususes d’un autre âge.
https://www.commondreams.org/news/2020/02/04/tomperezresign-dnc-chair-under-fire-iowa-disaster-favoritism-billionaire-oligarch //Et peut-être encore un autre : Tom Perez dehors? ALors qu’en 2016 il a fallu attendre la veille de la convention pour que la désastrreuse copine des Clinton, Debbie Wasserman-Schultz soit virée. Bon débarras dans les deux cas.
https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/2/4/21122213/iowa-democratic-caucus-results-disaster //Cerise sur le gâteau la fin de la première place chronologique pour l’Iowa.

https://www.salon.com/2020/02/04/iowa-democrats-were-warned-about-issues-with-new-app-a-week-before-caucus-meltdown/

https://www.huffpost.com/entry/iowa-caucus-app-shadow_n_5e390191c5b687dacc722824?lng //L’édifiante histoire de la société Shadow. Le plus inquiétant ne serait-il pas que les cadres (Niemira, McGowan) de cette aventures sont des vétérans des campagnes Obama et Clinton, supposés être des ténors de leurs métiers?
https://newrepublic.com/article/156458/iowa-caucus-media-debacle //Un système qui a horreur du vide.

https://theintercept.com/2020/02/04/iowa-caucus-app-shadow-acronym/

https://www.dailykos.com/stories/2020/2/4/1916612/-Iowa-Democratic-Party-finally-releases-some-caucus-results-but-it-s-too-little-too-late

https://www.commondreams.org/news/2020/02/04/based-62-iowa-caucus-results-bernie-leads-popular-vote-1200-trails-buttigieg //Et maintenznt le DNC prend la main.
https://prospect.org/blogs/tap/iowa-caucuses-now-with-some-numbers/ //On part pour une danse à quatre? Le socialiste Sanders, la social-démocrate Warren, le libéral ordinaire Buttigieg et l’oligargue parfois bienveillant Bloomberg.

05/02/2020

https://www.vox.com/2020/2/4/21121636/pete-buttigieg-beat-trump-win-2020-election-primaries //La folie de l’électabilité reprend de plus belle. Blanchissons à toute vitesse Mayor Pete pour le rendre acceptable à gauche. Une nouvelle opération du genre « le nouveau Kennedy » et « le nouvel Obama ».
https://www.vox.com/2020/2/4/21123581/gretchen-whitmer-state-of-the-union-response-text //Bien vu.

https://www.salon.com/2020/02/04/meet-the-people-behind-shadow-inc-the-tech-company-that-botched-the-iowa-caucus/

https://thehill.com/homenews/campaign/481586-two-leaders-of-democratic-convention-host-committee-fired-amid //Et les affires Démocrates ne s’arrangent pas.

https://thehill.com/homenews/campaign/481602-jill-stein-knocks-buttigieg-as-status-quo

https://thehill.com/blogs/in-the-know/in-the-know/481606-john-mellencamp-cuts-ad-for-bloomberg-hell-take-the-fight //Je suis déçu de voir John Mellecamp voter à droite (des candidats Démocrates).
https://thehill.com/opinion/campaign/481515-mellman-the-iowa-results //Une première analyse du vote de la primaire D. en Iowa par un commentateur de la droite D.. Pas de surprise : faible participation, les jeunes et les nouveaux votants chez Sanders, Biden en tête chez ceux que les affaires étrangères intéressent.
https://slate.com/news-and-politics/2020/02/pete-buttigieg-iowa-win.html?via=taps_top //Le piège de l’électabilité se referme sur une défaite Démocrate en fabrication.
https://slate.com/news-and-politics/2020/02/pete-buttigieg-iowa-win.html //Et tous les tièdes centristes se rejoignent autour de Mayor Pete sans un regard de regret pour pauvre Sleepy Joe. Etant donné la corruption évidente de la famille Biden comment leur donner tort?
https://www.thenation.com/article/politics/biden-iowa-results-defeat/ //Bye-bye Biden.
https://talkingpointsmemo.com/edblog/we-need-to-pay-attention-to-bloombergs-campaign //La faiblesse de Biden encore révélée.
https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/2/5/21123472/trump-speech-state-union-response-sanders-whitmer //Trump aurait-il déjà réalisé qu’il doit affronter Bernie et l’éliminer avant que la campagne Sanders n’ait réellement pris la direction côté Démocrate.
https://prospect.org/blogs/tap/the-winner-mike-bloomberg-iowa-caucuses/ //Et le gagnant est (serait) Little Mike.

https://www.commondreams.org/news/2020/02/05/progressive-outrage-boils-over-utter-trainwreck-iowa-caucus-continues

https://www.truthdig.com/articles/a-working-theory-of-what-went-wrong-in-iowa/ //Nouvelle techno. Dévelopement quick (2 mois) and dirty.Formation insuffisante des utilisateurs. Equipement non-contrôlé des responsables de bureaux. Non-testé en dimensions réelles. Moyens non-dimensionnés. Toutes les erreurs possibles de méthode et d’organisation.
https://independentmediainstitute.org/online-voting-revolution-2020-starting-iowa-caucus/ //Et tout était prévisible (Steven Rosenberg, Voting Booth project Independant Media Institute.
https://theintercept.com/2020/02/05/iowa-caucus-app-election-system-security-design/ //Et pourtant prévenus. La sécurité par l’obscurité. La pire des méthodes mais bien dans l’esprit des caciques.
https://theintercept.com/2020/02/05/bernie-sanders-iowa-satelllite-caucuses/ //De la participation à la victoire?
https://www.truthdig.com/articles/elizabeth-warren-is-inviting-a-crackdown-on-the-left/ //Warren à la recherche des soutiens de Sleepy Joe?
https://slate.com/news-and-politics/2020/02/will-bernie-sanders-fans-only-vote-for-bernie.html?via=taps_top //L’intoxication de la droite Démocrate n’en finira pas.
https://www.thenation.com/article/politics/tulsi-gabbard-new-hampshire-primary/ //Tulsi est-elle un exemple à étuider et/ou à suivre?

https://www.salon.com/2020/02/06/aftermath-of-iowa-debacle-bernie-sanders-probably-won–and-joe-biden-definitely-lost/

https://www.salon.com/2020/02/04/first-lesson-of-the-iowa-meltdown-dont-entrust-democracy-to-the-techies/ //La preuve était-elle vraiment à faire? EN tous cas elle est faite.

https://newrepublic.com/article/156490/iowa-candidates-something-prove

06/02/2020

https://www.alternet.org/2020/02/trump-supporters-flooded-iowa-caucus-hotline-with-calls-following-app-malfunction-democratic-officials/ //Les Démocratees honteusement à la recherche d’une excuses pour leur cuisant échec en IA. Même s’il est avéré que des trumpistes ont appelé en masse les lignes téléphoniques des Démocrates ils en sont encore plus responsables pour ne pas avoir prévue cette possibilité.
https://slate.com/news-and-politics/2020/02/pete-buttigieg-bernie-sanders-iowa-new-hampshire.html?via=taps_top //Mayor Pete divise la droite et fait reculer Warren sans affrontement direct entre les campagnes de la gauche.

https://www.vox.com/recode/2020/2/6/21125684/bernie-sanders-tech-employees-donations-andrew-yang-amazon-google-facebook-apple

https://www.commondreams.org/news/2020/02/06/beyond-absurd-dnc-chair-tom-perez-demands-recanvass-iowa-caucus-results-fully //Pris la main dan sle pot de confiture ils vont toujours tenter de trouver une bonne raison.

https://www.truthdig.com/articles/bernie-sanders-reports-massive-january-haul-after-iowa-debacle/

https://talkingpointsmemo.com/news/dnc-chair-calls-for-recanvass-of-iowa-votes-enough-is-enough //Trop peu, trop tard. Pas crédible.

https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/2/6/21126713/iowa-caucus-who-won-recanvass-idp-tom-perez

https://www.vox.com/recode/2020/2/4/21122211/iowa-caucus-smartphone-app-disaster-explained

07/02/2020

https://thehill.com/homenews/campaign/481964-warren-takes-full-responsibility-over-report-of-women-of-color-leaving

https://www.thenation.com/article/politics/elizabeth-warren-iowa-caucus/ //La grande perdante, non pas du cacus mais de la séquence médiatique autour.

https://www.thenation.com/article/politics/women-presidential-campaign-sexism-democrats/

https://prospect.org/politics/iowa-democratic-party-consultants-have-deep-clinton-ties/ //Pas de quoi se vanter.
https://prospect.org/politics/tom-perez-should-resign-dnc/ //L’establishment obama-clintonien en déroute au moins morale. La coinfiance en la direction sera indispensable à la mobilisation des militants et des volontaires dans la campagne de l’été et de l’automne. Conserver des dirigeants vus comme partisans ou incapables est nuisible.

https://prospect.org/blogs/tap/pointless-caucus-chaos/

https://www.alternet.org/2020/02/theres-an-under-the-radar-democratic-party-triumph-that-almost-everyone-is-ignoring/ //Quand même des bonnes nouvelles : la stratégie adaptée à la diversité des états.
https://truthout.org/articles/in-wake-of-iowa-loss-super-pac-backing-biden-ramps-up-new-hampshire-spending/ //Uncle Joe sur le départ. Les 200000$ de nouvelles pubs n’y changeront rien. L’establishment doit faire un choix mais croient-ils réellement en Mayor Pete?

https://slate.com/news-and-politics/2020/02/can-elizabeth-warren-remind-people-of-why-they-made-her-an-early-front-runner.html?via=taps_top

https://www.vox.com/2020/2/7/21123949/iowa-results-new-hampshire-voters-election-security //ils ont fait le pire. Alors que DJT avait déjà démoli la démocratie ils ont surenchéri.
https://www.truthdig.com/articles/the-clinton-machine-will-do-anything-to-stop-bernie-sanders/ //Plutôt la défaite que Bernie.

08/02/2020

https://slate.com/news-and-politics/2020/02/the-new-hampshire-democratic-debate-was-about-south-carolina.html?via=taps_top //Billard à plusieurs bandes : la SC dans le collimateur avec l’électorat noir, composante essentielle de la coalition Démocrate.
https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/2/7/21128793/who-won-the-democratic-debate-new-hampshire //Perdant : Uncle Joe qui prend acte de la désillusion en Iowa et ne pose pas les bases effectives d’un rebond il reste en embuscade attendant la Caroline du Sud où il espère que la population noire se souviendra du vice-président d’Obama. La lutte contre la crise des opiacés. Gagnant : l’unité du parti (Ouf) Bernie Sanders était dans le collimateur il a réussi à esquiver les attaques et à se montrer solidaires de ses collègues. Amy Klobuchar qui montre toujours un pragmatisme qui doit être compris par les électeurs elle s’est chargé des attaques contre Buttigieig obligatoires pour les battus de l’Iowa. TOus ceux qui ont résisté à DJT (Romney, Vindman). Un débat restreint à moins de candidats.
https://www.vox.com/policy-and-politics/2020/2/7/21128979/bernie-sanders-won-democratic-debate //Bernie.
https://www.commondreams.org/news/2020/02/07/which-side-are-you-sanders-calls-out-buttigieg-raking-billionaire-donations //Bernie pose les bonnes questions aux citoyens en s’adressant à Mayor Pete.
https://www.motherjones.com/kevin-drum/2020/02/firing-a-bunch-of-people-wont-hurt-trump/ //La droite Démocrate n’en peut plus. Elle va bientôt absoudre DJT.

https://slate.com/news-and-politics/2020/02/can-elizabeth-warren-remind-people-of-why-they-made-her-an-early-front-runner.html

https://www.thenation.com/article/politics/bernie-buttigieg-billionaires/ //NH prépare les futures confrontations : la SC et le vote noir. La légitimité de la présence des milliardaires dans la course à l’investiture Démocrate. Du rasisme anti-milliardaire, vous n’avez pas honte? Non pas du tout.

https://prospect.org/politics/little-note-nor-long-remember-democratic-debate-new-hampshire/

09/02/2020

https://thehill.com/homenews/campaign/482202-biden-says-buttigieg-is-not-barack-obama-on-nh-campaign-trail //Et toi Joe, un vieux blanc du Delaware!
https://thehill.com/homenews/campaign/482218-dnc-chair-says-hes-absolutely-not-considering-resigning //Le déabt est bien ouvert.
https://prospect.org/blogs/tap/a-bit-of-good-news-for-warren-iowa-caucuses/ //Serait-elle définitivement la candidate de l’unité.
https://www.dailykos.com/stories/2020/2/9/1917535/-Iowa-happened-The-first-post-voting-Cattle-Call-of-the-season-and-Bernie-catapults-into-the-lead //La comparaison avec 2016 est fausse à l’origine car le nombre de candidats et le débat politique ne sont pas les mêmes. La comparaison des participations est par contre pertinente et pas bonne pour les Démocrates.

https://www.dailykos.com/stories/2020/2/9/1917920/-Warren-s-call-for-race-conscious-laws-sends-willfully-ignorant-in-a-tizzy

10/02/2020

https://www.salon.com/2020/02/09/michael-bloomberg-is-paying-influencers-to-make-his-2020-campaign-seem-cool-report_partner/ //Il achète bien l’élection et pas seulement à coups de millions de dollars de spots publicitaires.
https://www.commondreams.org/news/2020/02/09/sanders-rallies-crowd-keene-state-supporters-emphasize-once-lifetime-opportunity //La comparaison avec les résultats de 2016 sera sans doute pertinente.

https://thehill.com/homenews/sunday-talk-shows/482211-buttigieg-biden-is-right-that-im-no-barack-obama-but-neither-is-he

https://thehill.com/homenews/campaign/482245-democrats-see-chances-rising-for-brokered-convention //Le marchandage est ouvert. Et Donald rigole.
https://www.vox.com/2020/2/10/21125040/who-will-win-the-new-hampshire-primary //Si Bernie perd ce sera une catastrophe pour sa campagne, surtout si la participation faiblit par rapport à 2016. Warren doit faire un bon résultat pour se maintenir dans la course. Gabbard pourrait faire la surprise d’un bon résultat dans cet état, parmi les plus iconoclastes.4
https://thehill.com/homenews/campaign/482363-sanders-overtakes-biden-in-quinnipiac-national-poll //Bye-bye Uncle Joe.
https://prospect.org/politics/deval-patrick-goes-north-to-new-hampshire-but-can-his-campaign-go-anyplace-but-south/ //Comme Uncle Joe Deval Patrick mise sa campagne sur un rebond en S.C. Il doit donc tenir dans les moins mauvaises conditions jusque là. Mais que fait-il donc dans cette galère et pourquoi est-il candidat? Un candidat de compromis sorti de son chapeau par un Obama faiseur de roi dans une convention disputée?

https://www.truthdig.com/articles/pete-buttigiegs-campaign-once-tried-to-have-me-arrested/

Pénicaud, archétype du macronisme

Le gouvernement vient de nous donner une illustration exemplaire de son incapacité à assumer ses responsabilités bien caractéristique du petit de l’Elysée.

La pitoyable histoire du congé de deuil parental a fait le tour des écrans et des gazettes. La foule des députés était  relative quand on regarde les images d’un hémicycle toujours aussi peu rempli quand on n’est pas certain d’avoir un maximum de caméras pour être vu. La foule relative donc  des députés godillots aiguillonnée par une ministre du Travail toujours plus prête à défendre le capital que le travail a refusé d’étendre le congé de deuil pour les parents dont un enfant meurt au prétexte de ne pas surcharger les entreprises. L’argument est définitivement rendu ridicule par la fréquence des cas qui rend cette extension facilement finançable par une caisse de solidarité commune.

Mon propos n’est pas là. Interrogée a posteriori Muriel Pénicaud n’a pas trouvé mieux que dire « Nous avons fait une erreur collective ». Jamais l’horreur macronienne n’ a été mieux mise en évidence que par l’incapacité à prononcer cette petite phrase : « Je me suis trompé ».

Dans un mouvement qui relève plus de la secte menée par un gourou intouchable l’idée que  celui-ci puisse commettre une erreur est impensable et elle ruisselle du haut en bas.Il a raison donc nous ne pouvons nous tromper.

Vivons-nous vraiment dans le même monde?

Older posts

© 2020 DOMINIC77

Theme by Anders NorenUp ↑