DOMINIC77

Un peu de tout

Category: ECOUTER (page 2 of 2)

La musique, les chansons que j’écoute.

Steve (Earle) n’est pas mort, il blues encore.

Le barbu de Treme vient de me surprendre. Il jouait le personnage de Harley Wyatt, tué dans la rue à la fin de la seconde saison de la plus grande série télévisée de tous les temps. Harley, malgré le changement d’apparence de Steve jusque là connu par son apparence très classique de citoyen moyen sans excentricité capillaire ou vestimentaire arborait une magnifique barbe et pour la première fois ne semblait pas avoir peur de son ventre. Par contre le style musical restait toujours celui d’un folk qui flirte avec les voisins (rock, country, parfois cajun) dont les paroles donnaient tout le sel. J’ai souvent mieux aimé les versions de ses chansons par d’autres que ses propres interprétations. Comme par exemple « The mountain » par Levon Helm que je ne cesse de regretter

Comparez donc avant et après :

220px-Steve_Earle_washington_DC_03-07-01266px-Steve_Earle_2

(photos licence CC AS)

Il vient de sortir un album de blues. Oh pas du gros blues super électrique descendu des faubourgs de  Chicago. Terraplane sent bon le Sud, le Texas et l’économie de moyen.

Si vous le chercher vous le trouverez. Je n’ai réussi à écouter en ligne qu’une seule chanson complète jusqu’à présent (You’re The Best Lover That I Ever Had, Steve seul à la guitare) mais c’est assez pour me décider à l’acheter ces jours-ci.

Bonne écoute.

La voix d’une incroyable dame

Écoutez, regardez.

Une femme, une voix, un piano (et un peu plus).

Nina_Simone_1965

(Photo : Source Wikipedia. Licence Creative Commons SA 3.O nl).

https://www.youtube.com/watch?v=MK0B9FXU72A

Et voici le texte original de la chanson.  Après on s’assoit et on se tait.

StarsI was never one for singing
what I really feel
Except tonight, I’m bringing
everything I know that’s realStars, they come and go
They come fast or slow
They go like the last light
of the sun, all in a blaze
and all you see is glory
But it gets lonely there
when there’s no one here to share
We can shake it away
if you’ll hear a story

People lust for fame
Like athletes in a game
we break our collarbones
and come up swinging
Some of us are downed
Some of us are crowned
and some are lost
and never found
But most have seen it all
They live their lives in
sad cafes and music halls
They always have a story

Some make it when they’re young
before the world has
done its dirty job
and later on, someone will say
« You’ve had your day
You must make way »
But they’ll never know the pain
of living with a name you never owned
or the many years forgetting
what you know too well

The ones who gave the crown
have been let down
You try to make amends
without defending

Perhaps pretending
you never saw the eyes
of grown men of twenty five
that followed as you walked
and asked for autographs
or kissed you on the cheek
and you never could believe
they really loved you

Some make it when they’re old
(Perhaps they have a soul
they’re not afraid to bare
Or perhaps there’s nothing there)

Some women have a body
men will want to see,
so they put it on display
Some people play a fine guitar
I could listen to them
play all day
Some ladies really
move across a stage
and gee, they sure can dance
I guess I could learn how
if I have it half a chance

but I always feel so funny
when my body tries to soar
and I seem to always worry
about missing the next chord

I guess there isn’t anything
to put up on display
except the tunes
and whatever else I say
Anyway, that isn’t really
what I meant to say
I meant to tell a story
I live from day to day

Stars, they come and go
They come fast or slow
They go like the last light
of the sun, all in a blaze
and all you see is glory
But those who’ve seen it all
they live their lives
in sad cafes and music halls
we always have a story

So if you don’t lose patience
with my fumbling around,
I’ll come up singing for you
even when I’m down

Auteurs
GESSLE, PER HAKAN

Les oiseaux de Chicago veulent s’envoler en Californie

Ces deux oiseaux préparent leur prochain album.

BirdsOfChicago

Vous les trouverez ici :

http://birdsofchicago.com/

ou là :

http://www.cdbaby.com/Artist/BirdsofChicago

Avant de se croiser, se marier, faire un bébé ou jouer ensemble Allison Russel et JT Nero exerçaient leurs grands talents dans leurs groupes respectifs.
Po’Girl avec Awna Texeira pour Allison et  JT & the clouds pour lui. Leur musique est assez inclassable, quelque part entre rock et folk parsemée de quelques pépites jazzy et de moments a capella qui mermettent d’apprécier le dynamisme et la voix d’Allison.
Début Février ils partent enregistrer à Los Angeles.

L’album sera produit par lui :

Joe-Henry

Monsieur Joe Henry   http://joehenrylovesyoumadly.com/ .

Je ne saurais lister tous les artistes qu’il a produit, en plus de lui-même. On y trouve Emmylou Harris et Rodney Crowell, Hugh Laurie, Bonnie Raitt, Les Carolina Chocolate Drops, Allen Toussaint, Aimee Mann, Salomon Burke et le « Knucle Down » d’Ani DiFranco. Des styles bien différents et rien que des gens bien.

 

Un canadien à connaître

Les mémoires de Bruce Cockburn.
(cliquer sur l'image pour agrandir)

COCKBURN_Rumours-of-Glory_Dustjacket

Auteur, compositeur, chanteur canadien, grand guitariste, infatigable militant, il raconte son voyage artistique, spirituel, humain. Les chansons insérées au fil des pages prennent le sens qui aurait échappé à ceux qui n’ont pas connu les temps qu’il évoque.

Un livre indispensable pour les jeunes gens qui n’ont pas connu les années 1960-70-80. Malheureusement il n’y a aucune chance pour qu’il soit traduit en français vu que les québecois vont le lire en anglais et que l’homme est inconnu dans les autres territoires francophones.

Éditeur : HarpersCollins
ISBN : 9780061969126
ISBN 10 : 0061969125

Jamais vu à la télé

Le Patakez Music Show  :

http://www.patakez.com/Site_Patakez/Accueil.html

Patakez-001b

Comment !

Vous ne connaissez pas Balthasar Patakez ?

Newer posts

© 2017 DOMINIC77

Theme by Anders NorenUp ↑