J’ai récemment terminé la lecture de trois livres achetés à peu près ensemble et réunis par une affinité particulière : le goût pour la marche solitaire que je partage à ma mesure.

J’ai commencé par Axel Kahn. « Pensée en chemin » raconte le long périple pédestre à travers la France à l’été 2013. Du Nord, la frontière des Ardennes belges au Sud-Ouest, la Pays Basque. J’attendais beaucoup. J’ai été étonné de ma difficulté à entrer dans l’intimité du livre. Cette difficulté m’a fait ouvrir le livre voisin, plus petit, modeste en apparence, « Remonter la Marne » de Jean-Paul Kauffmann. Autant le voyage d’Axel Kahn est organisé, prévu au jour le jour, autant celui de Jean-Paul Kauffmann est aventureux, ouvert aux inflexions inattendues.  Je reviendrai ensuite au premier livre après avoir terminé la balade marnaise. Encore une fois la petite musique de jean-Paul Kauffmann se glisse doucement dans mes oreilles et me captive.  Déjà, des années en arrière , « La chambre noire de Longwood« , tombé entre mes mains par je ne sais quelle alchimie, m’avait enchanté. Cet homme sait vous faire entrer dans l’intimité de son parcours, de son rêve, simplement, vous faire marcher avec lui sans ostentation, sans pathos, humainement.  Le plus étonnant est peut-être que sa médiation a rendu plus facile la reprise du chemin avec Axel Kahn. Je le rejoins quelque part entre Champagne et Bourgogne pour ne plus le quitter. Les circonstances m’ont conduit à cette comparaison qui n’a guère de raison tant  les deux entreprises diffèrent. Axel Kahn part ambitieux à la rencontre de la France qu’il rencontre dans la diversité de ses régions, de leurs destins et de leurs paysages. Il la  trouve inquiète, désemparée, diverse, mais toujours vivante dans les personnes croisées au fil du chemin. Le long de la Marne jean-Paul Kauffmann ne rencontre que des personnes et c’est la même France qu’au bout du compte il décrit.

Je dois à une inconnue croisée dans la librairie Joseph-Gibert de Réaumur-Sébastopol de connaître « La longue marche » de Bernard Ollivier.  Ces trois volumes racontent l’aventure peu commune et authentique de l’homme qui, retraité, veuf, décide à soixante ans passé de partir suivre à pied la Route de la Soie, en quatre fois, une partie chaque année. Non seulement le projet passionne mais surtout la manière de faire partager les paysages, les difficultés et au-dessus de tout les rencontres interpelle votre humanité et vous colle les pieds au chemin. Je connaissais pour suivre le personnage l’association Seuil qu’il a créée et à laquelle j’ai adhéré. Quand j’ai aperçu « Aventures en Loire » je n’ai  pas hésité un instant à commander le livre. A la différence de Jean-Paul Kauffmann qui a remonté la Marne Bernard Ollivier a décidé de descendre la Loire. Les vieux souvenirs de l’école de mon enfance remontent : le mont Gerbier-de-Jonc, le seul fleuve sauvage de France, marqué par l’Histoire, la grande mais aussi les petites. Le voyageur entame la descente à l’aube de ces soixante-dix ans que j’atteindrai bientôt. Cela ne le fait pas reculer devant un nouveau défi. S’il commence par la marche à pied il choisit de s’embarquer en canoë solitaire dès que le cours d’eau devient navigable. J’apprends au bout de quelques pages que Jean-Paul Kauffmann était son voisin de bureau dans le même journal il y a plus de vingt ans. Pas si curieuse collision tant l’approche humaine du voyage rapproche mes deux marcheurs. L’intime discrétion  de Jean-Paul fait écho à l’hédonisme tempéré de Bernard. Il rythme son livre par les noms des vignobles traversés. Nous apprennons ainsi que la Loire est tout au long de son cours bordée de vignobles. A l’arrivée à Nantes nous repartons chacun de notre côté enrichis de rencontres, de livres à lire et un peu moins effrayés de la vieillesse qui vient.

Si vous voulez :

Axel Kahn :

Pensées en chemin, Stock.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Axel_Kahn
http://axelkahn.fr
http://axelkahn.fr/blog/

 

Jean-Paul Kauffmann :

Remonter la Marne,  Fayard, livre de poche.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Paul_Kauffmann
http://larepubliquedeslivres.com/jean-paul-kauffmann-ou-le-parti-pris-de-la-marne/

 

Bernard Ollivier :

Aventures en Loire, Libretto.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Ollivier
http://www.assoseuil.org/index.html